La Turquie communiquait des chiffres erronés sur les infections au COVID-19

Lie Fake Cheat Word Concept

Cette décision intervient après que le ministre de la Santé ait déclaré que les chiffres quotidiens publiés depuis le 29 juillet ne reflétaient que les patients symptomatiques.

La Turquie ne disait pas la vérité sur les chiffres d’infections

Le bureau de l’Organisation mondiale de la santé en Turquie a réitéré son appel à communiquer les données sur le COVID-19 conformément aux directives de l’organe des Nations Unies visant à « harmoniser la collecte de données et les mesures d’intervention ».

Le ministre turc de la santé a confirmé les erreurs

La déclaration de l’OMS intervient quelques jours après que le ministre turc de la Santé a révélé que les chiffres quotidiens du COVID-19 publiés par le ministère depuis le 29 juillet ne reflétaient que les patients présentant des symptômes, à l’exclusion des cas positifs asymptomatiques.

L’OMS définit les cas confirmés comme « une personne dont l’infection au COVID-19 a été confirmée en laboratoire, quels que soient les signes et symptômes cliniques ».

Des protestations sur les réseaux sociaux

Les révélations ont conduit à un tollé sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnes avaient demandé au gouvernement de révéler la propagation réelle du coronavirus parmi les quelque 83 millions d’habitants.

En réponse à l’indignation populaire qui a émergé à propos des mensonges de son gouvernement, le ministre de la Santé, Fahrettin Koca a tweeté hier, en utilisant des lettres majuscules … comme le président américain Donald Trump: « Rappelons-nous qu’en combattant l’épidémie, notre État protège AUSSI LES INTÉRÊTS NATIONAUX SANTÉ PUBLIQUE, car l’épidémie touche tous les domaines de la vie. »

Les médecins turcs sont critiques

L’association médicale turque a également vivement critiqué l’enregistrement des cas officiels de corona dans le pays : « Le gouvernement a échoué en termes de transparence et manipule les statistiques de Covid 19 », a déclaré Sinan Adiyaman, de l’Association des médecins turcs (TTB). L’association médicale avait critiqué à plusieurs reprises les chiffres officiels dans le passé.

Les autorités allemandes regardent attentivement les résultats

La révélation arrive à un moment sensible pour la Turquie. Car l’accord bilatéral entre le gouvernement fédéral et la Turquie, qui exclut les destinations touristiques importantes de la mer Égée turque et de la Riviera de l’avertissement de voyage pour le pays, est régulièrement revu. La politique actuelle de dissimulation ne sert pas la crédibilité des déclarations officielles sur le risque d’infection dans le pays.

Au 9 Octobre 2020, la Turquie comptait 330 753 personnes infectées et 8 667 personnes décédées pour une population de 84,5 millions.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY