La Tunisie mise sur le tourisme durable

Dans la perspective d’un redémarrage imminent de l’activité touristique représentant 13% de son PIB, la Tunisie vient d’adopter de nouvelles normes de classification des hôtels touristiques, qui visent à améliorer la qualité de l’offre hôtelière, en s’alignant sur les standards internationaux en matière de qualité de service, d’hygiène, de sécurité et de développement durable. Dans une première phase, le reclassement se fera de manière volontaire. La mise à niveau prendra, cependant, trois ans avant qu’elle ne devienne obligatoire au bout de la 4e année.

A l’heure du développement durable

« En effet, nous sommes tout à fait conscients que le tourisme post-Covid-19 ne sera pas le même que celui d’avant crise. Il nous appartient à nous de savoir répondre aux nouvelles exigences des consommateurs tournant autour d’expériences à la fois, plus proches en distances et, plus proches de la nature.»

« Car outre le Tourisme balnéaire, porte étendard du Tourisme tunisien depuis maintenant plus de cinquante ans, la Tunisie recèle de vrais trésors cachés, des paysages incroyables et une nature luxuriante situés parfois dans des endroits reculés loin des sentiers battus, que bon nombre de voyageurs aventuriers recherche avec un engouement sans égal.»

« Nous allons ainsi continuer à faire du tourisme un pilier essentiel du programme de développement durable à l’horizon 2030 énoncé par les Nations Unies et d’aller plus loin pour renforcer la durabilité et l’inclusion à l’échelle de tout le secteur », a déclaré lors de l’ITB Berlin virtuel le Ministre du tourisme, Habib Ammar.

En mode de reprise

Après l’année 2020, le monde entier est en mode de reprise. La Tunisie indique qu’elle est prête, notamment par le biais d’un protocole sanitaire permettant au client de passer un séjour agréable et en toute sécurité.

Ce protocole sanitaire « Ready & Safe » a été développé en juin 2020 et est régulièrement actualisé. Chaque établissement ou entreprise touristique en Tunisie (aéroports, transports touristiques, hôtels, restaurants etc.) appliquent ce protocole dont les détails sont accessibles via ce lien direct.

Après des années de recul lié au Printemps arabe, la destination Tunisie avait repris du poil de la bête en 2018 et 2019. Les nuitées générées par les marchés européens se montaient à 16.821.947 en 2018, plus 27.074.650 à mettre à l’actif des autres marchés internationaux. En 2019, l’Europe avait généré une nouvelle hausse avec 19.259.890 nuitées. Cette année-là, le parc hôtelier tunisien comptait 876 établissements offrant une capacité de lits de 236.015.

(DS)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY