La Thaïlande va bientôt nous recevoir mais en attendant d’autres touristes sont arrivés

Ce beau pays n’a pu recevoir de visiteurs étrangers pendant de longs mois. Il s’agit pourtant de l’un des pays les plus sûrs sur la protection face au Covid19. Pendant l’absence de ces touristes, d’autres ont profité de notre absence.

La fermeture des plages a eu un effet bénéfique et pas seulement en Thaïlande

Par exemple, les plages de Guyane comptent parmi les plus importants sites de pontes de tortues marines au monde. En cette fin de période de ponte, il est encore possible d’admirer quelques tortues olivâtres tôt le matin. Les tortues de mer sont également réapparues, notamment, sur les plage de Koh Samui. C’est une bonne nouvelle

Les tortues de mer reviennent sur les plages thaïlandaises

Cette année, alors que la pandémie de Covid-19 a vidé le pays de ses millions de touristes des nids de tortues de mer sont apparues en particulier à Koh Samui dans le sud de la province de Surat Thani. Depuis février, les spécialistes ont compté au moins 838 bébés tortues.

Une chance pour la nature

Selon le Dr Thon Thamrongnawasawat, vice-doyen de la faculté des pêches de l’Université Kasetsart de Bangkok a indiqué : « C’est vraiment excitant et nous espérons que les habitants de Samui nous aideront à protéger les tortues à l’avenir. Nous avons une chance ».

Les habitants se sont rassemblés pour protéger les nids, ils ont construit des clôtures en bambou autour des nids pour les protéger des lézards d’eau et des chiens errants. Certains ont, même, campé à côté des nids dans l’espoir de voir éclore les bébés ou de repérer une mère tortue, qui revient généralement après 10 ou 12 jours pour pondre davantage d’œufs.

Les hôteliers veillent également

Malgré le manque de touristes, plusieurs hôtels ont participé à la sauvegarde de ces tortues de mer. Ils ont, notamment, envoyé leurs équipes de sécurité veiller sur les nids.

Banyan Tree Samui

De beaux moments au Banyan Tree Samui,

Une histoire racontée par https://www.livetradingnews.com/ : Elle commence le 13 février dernier, lorsqu’un serveur du restaurant en bord de mer du Banyan Tree Samui, a fait une découverte surprenante en repérant sur le sable, des traces venant de la mer.

Des images de vidéosurveillance de l’hôtel ont clairement montré une tortue de mer pondant des œufs sur la plage la nuit précédente, puis retournant à l’eau.

L’hôtel a immédiatement contacté les responsables du ministère local des Ressources marines et côtières, qui une fois sur place, ont découvert deux nids contenant environ 100 œufs appartenant à une tortue verte. Puis le 24 février, la tortue mère est revenue et a pondu une deuxième couvée, cette fois-ci au nombre de 141 œufs.

Ce nid, cependant, était trop près du rivage et il a donc été soigneusement déterré et déplacé sur un espace plus élevé. Le 8 avril dernier, 92 tortues de mer sont nées sur la plage du Banyan Tree Samui et ont pu rejoindre la mer sans encombre.

Beaucoup de chance pour ces tortues vertes

Cette tortue mère a eu de la chance, car le Banyan Tree Samui emploie une équipe de CSR (Corporate Social Responsability) dirigée par un biologiste marin Thepsuda Loyjiw. Le resort ad’ailleurs reçu l’an passé la certification « Gold » par l’agence Internationale « EarthCheck » pour ses efforts dans l’écologie et la protection environnementale.

Une telle découverte sur Koh Samui est rare ; les tortues vertes (Chelonia mydas) ont tendance à pondre leurs œufs sur les rives éloignées de la mer d’Andaman et non pas dans les stations touristiques très fréquentées du golfe de Thaïlande.

Les thaïlandais sont de plus en plus conscient de l’environnement

Les défenseurs de l’environnement trouvent de nouvelles façons de surveiller les tortues. Ces derniers mois, le centre de biologie marine de Phuket a suivi une mère tortue imbriquée qui pondait des œufs sur Samui dans le but d’en savoir plus sur la manière dont son itinéraire peut être mieux protégé.

Le directeur du centre a indiqué : « Si vous voulez conserver un animal, vous devez connaître son cycle de vie et son habitat ». Une technologie de reconnaissance faciale qui identifie les tortues est en cours de développement. On espère que cela aidera à générer des estimations plus précises des nombres, car les tortues sont difficiles à compter en raison de leurs schémas de migration.



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY