La Thaïlande renouvelle son assurance en ligne pour les touristes

L’Office de tourisme de Thaïlande TAT avait lancé en 2014 une couverture assurance pour tous les touristes se rendant dans le royaume et l’accident de bateau l’an dernier à Phuket, qui a tué plusieurs dizaines de touristes chinois, a remis en avant la promotion de ces assurances pour le TAT.

La couverture vient d’être reconduite pour une nouvelle période de cinq ans et est de fait disponible en ligne pour tous les touristes étrangers. Selon Yuthasak Supasorn, gouverneur du TAT, «le projet Thailand Travel Shield vise à garantir que les voyageurs profitent au maximum de leur séjour en Thaïlande. Il s’inscrit dans le cadre d’un effort concerté du gouvernement thaïlandais, du TAT et du secteur privé pour assurer la sécurité des touristes et des résidents.»

Tous les voyageurs se rendant en Thaïlande peuvent donc souscrire l’assurance Thailand Travel Shield en ligne à l’adresse http://thailandtravelshield.tourismthailand.org/.

Dès l’entrée et jusqu’au départ

Les formulaires sont disponibles en anglais et en chinois, et il est possible de payer par carte de crédit ou de débit. Une fois le paiement accepté, la police d’assurance est envoyée automatiquement par courriel. Thailand Travel Shield est activée dès l’entrée dans le royaume et jusqu’au départ. En cas d’urgence, les touristes peuvent bénéficier de l’assistance d’Allianz Global Assistance 24 heures sur 24 avec un personnel parlant 40 langues et proposant un accès à plus de 300 hôpitaux en Thaïlande.

Plusieurs modules à choix

Plusieurs niveaux d’assurance voyage sont proposés avec une couverture instantanée jusqu’à concurrence d’un million de baht (28.000 euros) pour les forfaits commençant à 400 baht (11,20 euros) pendant 1 à 7 jours, et jusqu’à deux millions de bahts (56.000 euros) pour les forfaits commençant à 950 bahts (26,50 euros). La couverture peut être étendue jusqu’à 60 jours et peut également couvrir les visiteurs se rendant plusieurs fois par an en Thaïlande.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY