La Thaïlande renforce les contrôles de visas touristiques

Les informations se multiplient, qui font état d’un renforcement des contrôles aux frontières thaïlandaises ainsi que sur les deux aéroports de Bangkok, Don Mueang et Suvarnabhumi: le personnel de l’immigration exigerait des voyageurs au bénéfice d’un visa touristique de prouver qu’ils disposent de 20’000 bath en cash, soit environ 525 euros.-. La même règle s’appliquerait aux détenteurs d’un visa ED (Education).

Les services de l’immigration souhaiteraient ainsi empêcher que des étrangers prétextant un voyage touristique entrent en Thaïlande et y travaillent ensuite illégalement. C’est la raison pour laquelle les personnes munies d’un visa touristique et entrées à plusieurs reprises dans le pays sont la cible de contrôles plus poussés.

ImmigrationLe montant exigé prouverait aux autorités que les touristes seraient en mesure de subvenir personnellement à leurs besoins durant leur séjour en Thaïlande.

Plusieurs médias ont indiqué que le refus d’entrée a été signifié à certains touristes disposant pourtant d’un visa valable, voire dans un cas d’une réservation d’hôtel et d’un vol retour.

Selon « Thai Visa », les préposés aux douanes peuvent décider comme bon leur semble d’exiger ou non une preuve financière. Mais le portail indique aussi que la procédure ne reposerait sur aucune base légale.

Les ressortissants européens (comme ceux de plus de 40 autres pays) n’ont pas besoin de visa pour un séjour touristique jusqu’à 30 jours. Les personnes souhaitant prolonger leurs vacances doivent en revanche faire la demande d’un visa touristique d’une durée maximale de 90 jours. (UH/DS)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY