La suspension des vols vers la Chine continentale est prolongée

Swiss indique accorder une priorité absolue à la sécurité de ses passagers et de ses collaborateurs et prolonge donc la suspension de ses vols vers la Chine continentale (Pékin et Shanghai) jusqu’à la fin de la saison d’hiver, le 28 mars prochain. Lufthansa Group en fait de même.

Le coronavirus ayant une influence directe sur la demande à destination et en provenance de Hongkong, Swiss réduira aussi sa capacité vers l’ancienne colonie britannique: en mars, Swiss desservira Hongkong en Airbus A340-300 (223 sièges), en remplacement du Boeing 777-300ER (340 sièges).

La compagnie précise aussi que les passagers dont le vol a été annulé peuvent bien entendu modifier leur réservation sans frais ou obtenir le remboursement du prix de leur billet.

Finnair suit le mouvement

Le transporteur finnois renonce également à la desserte de Pékin (Beijing Capital Airport) et Shanghai jusqu’au terme de la saison d’hiver. A destination de Hongkong, Finnair supprimera aussi un de ses deux vols quotidiens entre le 1er et le 28 mars – la suppression en mars des vols vers Nanjing, Beijing Daxing et Guangzhou avait déjà été communiquée.

Là aussi, les passagers dont le vol est annulé peuvent procéder à la modification de leur reservation ou obtenir un remboursement en prenant contact avec le service à la clientèle de Finnair. (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY