La Sivolière prête pour un hiver comme à la maison

Si La Sivolière est l’institution la plus discrète de Courchevel depuis une trentaine d’années, elle s’est forgée une réputation exclusive depuis que Florence Carcassonne y reçoit comme dans une maison de famille, d’une adresse confidentielle à la convivialité contagieuse.

La Table de Madame au restaurant Le 1850

La personnalité de cette bonne vivante est devenue légendaire de ce côté des cimes. Rien de plus naturel alors pour Florence Carcassonne que de recevoir enfin « chez elle », tous les dimanches soir, comme elle aurait à coeur de le faire à sa propre table. Une table qu’elle souhaite réconfortante, avec des plats de partage, bon enfant et anoblissant les recettes les plus simples : gigot pommes grenailles, rosbeef purée, …

Des recettes qui font partie de la mémoire collective, des plats de dimanche en famille qu’on sauce jusqu’à la dernière goutte, des produits de saison qui intègrent un répertoire élégant mais sincère, droit au but, faisant fi des modes et des sophistications d’altitude.

Enfin, parce que le luxe ultime est dans la personnalisation, le Chef réalisera pour chacun des hôtes de la maison un plat sur-mesure en fonction de leurs envies au cours de leur séjour.

Pour l’accompagner dans cette démarche plus personnelle, elle a sollicité le talent du nouveau Chef du restaurant Le 1850, Nicolas Vambre. Un enfant du pays, sensible aux traditions-qui-ont-du-bon, familier des maisons où l’on mijote pendant des heures, pour qui les sauces et la qualité des produits valent mieux qu’un long discours à chaque service.

A l’image de La Sivolière depuis tant d’années, Le 1850 se veut bienveillant, et plus chaleureux encore cet hiver. Réconfortant comme une salle à manger d’amis que l’on retrouve avant et après le ski.

Avec des iconiques comme le pressé de boeuf au foie gras, l’omble chevalier et sa poignée de girolles et polenta au Beaufort, qui suivront au fil de la saison. En dessert, deux signatures : le baba au rhum du Chef et la crème au caramel de Madame.

En réalité, Nicolas Vambre et Florence Carcassonne ont travaillé quelques beaux classiques, y ont ajouté leurs propres madeleines de Proust, et la fantaisie de leur époque.

Ancré dans son terroir, le Chef se veut aussi l’ambassadeur de producteurs locaux, qui ont à cœur de travailler avec la même éthique et régularité : c’est le cas de Bernard Chardon de l’Alpage d’Ariondaz pour ses fromages produits à Courchevel et de la Boucherie Pachod du Praz pour ses volailles et le boeuf notamment. Une belle complicité entre Chef et producteurs s’est installée de ce côté de la vallée.

Les trois points forts de La Sivolière pour l’hiver 2020-2021 :

– L’unique Spa Odacité des Alpes françaises, né de la complicité entre Florence Carcassonne et Valérie Grandury, fondatrice de la marque 100 % naturelle et aux actifs extrêmement concentrés, renouvelle sa conviction que bien-être et montagne sont intimement liés. Nouvelle carte de soins, avec diagnostic de la peau offert à tous les clients et proposition de protocole sur-mesure Odacité, soin du visage soir Temple of Beauty…

Avec une expertise du soin sur-mesure, on s’offre ici autant de soins autour de l’après-ski et des besoins de chacun que de soins detox et visage avec un vrai diagnostic.

La Sivolière propose un séjour tout compris incluant :

Une offre inédite, un tarif unique qui inclut petit-déjeuner et dîners dans les restaurants les plus emblématiques de Courchevel, le forfait de ski 3 Vallées et la location du matériel au ski shop de l’hôtel par L’Atelier.

Plus besoin de chercher, La Sivolière a déjà réservé. Week-end épicurien en perspective.

Séjour de de 4 jours/ 3 nuits en chambre Prestige Double

à partir de 3 155 € .

Disponible en 5 jours /4 nuits

Code de l’offre : SIVO2021

– En raison des contraintes liées la COVID-19 et dans un souci de faciliter au maximum l’organisation des séjours de chacun, La Sivolière ajuste ses conditions d’annulation, désormais sans frais jusqu’à 2 jours avant la date d’arrivée.

L’adresse des initiés, cachée dans les sapins

Installée voilà bientôt 30 ans au cœur du domaine de Courchevel 1850, La Sivolière demeure aujourd’hui encore un écrin parfait avec son chalet tout en bois et pierres – bâti dans la plus pure tradition savoyarde entre neige et sapins. Au-delà la discrétion et de la tranquillité qui la caractérise, c’est pour sa convivialité qui n’enlève rien au raffinement qu’on se chuchote l’adresse.

L’esprit d’une grande maison de famille

Loin des clichés de Courchevel, La Sivolière est à l’image de celle qui lui insuffle sa personnalité : Florence Carcassonne et son équipe. La Sivolière a fait de la convivialité et de la disponibilité de toute son équipe sa signature. Parce que le confort d’un hôtel 5 étoiles n’enlève rien à la sincérité de ceux qui reçoivent et qui ont à coeur de distiller ici l’atmosphère authentique d’un chalet au raffinement chic et décontracté.

C’est une autre approche du luxe. Etre accueilli depuis plus de dix ans par une même équipe, c’est la touche familiale qu’offre la Sivolière à ses visiteurs, la même team aux petits soins avec ses clients, qui connaît chaque membre de la famille, leurs goûts et leurs habitudes…

Un havre encore plus chic et douillet

L’an passé La Sivolière a fait appel à Sara Copeland, architecte d’intérieur britannique, pour travailler main dans la main avec Florence Carcassonne afin de ne surtout pas dénaturer le style de la maison mais au contraire renforcer le cocooning.

Sara s’est attachée à respecter l’héritage savoyard des 23 chambres, 11 suites et des deux appartements privés, écrins dans l’écrin. Elle a conservé notamment les anciennes boiseries et le cachet chaleureux tout en distillant par touches discrètes un mobilier contemporain.


Infos Pratiques

Hôtel La Sivolière *****

Rue des Chenus 73120 Courchevel 1850 Tel : 33 (0)4 79 08 08 33

E- mail : lasivoliere@sivoliere.fr

www.hotel-la-sivoliere.com

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY