La semaine numérique

Le « numérique » offre sans doute les opportunités les plus intéressantes en réponse à la crise et dans la perspective de l’après-du Covid-19. PagTour vous informe désormais chaque vendredi des dernières applications… qui pourraient vous donner des idées !

Etabli par la société NordPass après l’analyse de 275 699 516 mots de passe divulgués lors de violations de données, le classement des pires mots de passe utilisés en 2020 vient de tomber. Sans surprise, on découvre une nouvelle fois que le fameux « 123456 », déjà à la tête des classements de 2017 et 2018, conserve la première place. Utilisé par plus de 2,5 millions d’utilisateurs, et bien qu’il puisse être piraté en moins d’une seconde, il a été exposé près de 25,6 millions de fois.

La société Emissive, spécialisée dans les expériences immersives en réalité virtuelle, très ancrée dans le secteur de la Culture et qui a proposé pendant plusieurs mois la visite virtuelle de la pyramide de Khéops, vient de lever 2,9 millions d’euros et lance à cette occasion à destination des musées et des institutions culturelles du monde entier son nouveau format nommé « Expéditions Immersives » qui permettent de visiter un patrimoine, une époque, une œuvre ou un monument grâce à la réalité virtuelle.

Une IA a été conçue par des chercheurs en Chine permettant de détecter toute forme de sarcasme, à partir de données tirées sur Twitter. Le programme exploite l’apprentissage multimodal en associant les textes et des images, afin de maximiser la compréhension de l’attitude du public sur un sujet donné à partir de l’analyse de leurs sentiments…

Après les visites d’hôtels en réalité virtuelle proposées par Expedia, c’est au tour de Navitaire, filiale du groupe Amadeus, de travailler à l’élaboration d’un système de recherche et de réservation de voyages en ligne grâce à la réalité virtuelle. Les utilisateurs peuvent visiter des destinations en faisant tourner un globe en 3D, rechercher des vols, se déplacer dans l’avion pour choisir leur siège et payer leur séjour par carte et même tester des voitures de location avant même de les réserver, toujours en réalité virtuelle.

Avec les premiers satellites lancés en mai 2019, la constellation Starlink en compte désormais plus de 800 en orbite terrestre. Fin octobre, SpaceX a lancé la bêta publique baptisée, non sans humour, Better Than Nothing dans le nord des États-Unis et le sud du Canada. Cette version devrait être étendue au sud du pays début 2021. L’entreprise a l’autorisation d’envoyer 12 000 appareils en orbite basse et espère obtenir une autre approbation de la Commission fédérale des communications (FCC) pour en lancer 30 000 de plus.

Google projette de construire un réseau qui connectera l’Inde et l’Europe du sud. Baptisée Blue Raman, cette route passerait par Israël et des pays du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite et devrait fournir à la région la première connexion ininterrompue, avec une capacité de plusieurs centaines de térabits par seconde.

Le gouvernement britannique a annoncé la création d’une agence spécialement dédiée à la régulation des entreprises technologiques importantes, « à l’image de Facebook et de Google », afin de protéger les utilisateurs et faire fleurir la concurrence.

Si la date du 18 novembre avait été préalablement annoncée, Orange devait finalement déployer sa 5G — quatre fois plus rapide que la 4G — le 3 décembre dans 15 villes françaises dont Nice, Marseille, Clermont-Ferrand, Angers, Toulouse, Pau ou encore Le Mans, soit 10% de la population du pays. Des associations tentaient toujours d’empêcher le déploiement de cette nouvelle technologie qu’elles jugent, entre autres, dangereuse pour la santé : elles viennent d’être déboutées par le Conseil d’Etat.

IBM, qui fut longtemps la première entreprise informatique mondiale, supprimerait environ 10 000 emplois en Europe d’ici la fin du premier semestre de 2021. Les pays les plus touchés sont le Royaume-Uni, l’Allemagne, mais la Pologne, l’Italie, la Belgique et la Slovaquie ne seront pas épargnées.

L’opérateur ferroviaire national allemand, Deutsche Bahn (DB) souhaite réorganiser ses lignes avec des trains plus écologiques et s’associe avec Siemens Mobility afin de construire un avenir ferroviaire plus propre et améliorer l’avenir écologique du pays.

La cryptomonnaie polémique de Facebook, Libra, pourrait entrer en service début 2021 mais avec des ambitions revues à la baisse. Elle sera uniquement adossée au dollar, qui lui-même soutiendra sa valeur. Sept des membres les plus importants du projet Libra, dont PayPal, Visa et Mastercard, se sont retirés du projet.

La ville allemande de Karlsruhe va tester une route qui recharge les véhicules électriques grâce à l’induction dynamique, d’abord sur un tronçon de 100 mètres, avec comme objectif de le prolonger de 500 mètres. A long terme, au-delà de fournir une alternative aux stations de recharge qui nécessitent du temps, cette technologie pourrait amener à une réduction de la taille des batteries.

La pandémie de Covid-19 a littéralement fait exploser le service de visioconférence : le chiffre d’affaires de Zoom a quadruplé pour le deuxième trimestre consécutif

Réunis à l’Elysée, 70 CEO de la tech mondiale, dont les patrons de Google, Facebook, Booking, Twitter, Snapchat ou encore Uber — mais pas ceux d’Apple ni d’Amazon — se sont engagés auprès d’Emmanuel Macron en signant un manifeste comprenant en tout huit engagements dont des promesses de lutte contre les contenus haineux ou terroristes, une amélioration de la protection des données ou encore l’équité fiscale.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY