La semaine numérique (21)

Cent milliards d’euros, soit l’équivalent de tout le commerce en ligne en France en 2019 : c’est le montant d’un fonds d’investissement dont 35 licornes s’apprêtent à demander la création en vue de booster le secteur technologique sur le Vieux Continent.

Car si l’Europe a commencé à prendre des participations dans un fonds de capital-risque de 3 milliards d’euros destiné aux jeunes entreprises spécialisées dans les sciences et l’ingénierie de pointe, cela ne suffira pas : elle reste encore très (très) loin de ses concurrents asiatiques et américains, alors qu’elle a pour ambition d’obtenir 20% de parts de marché mondial dans le domaine des semi-conducteurs d’ici 2030.

  • Le télétravail s’est sans doute installé durablement. Pour autant, le « bureau réel » (VS virtuel) n’est peut-être pas tout à fait mort : à preuve, Facebook, Uber, Microsoft, Google et Twitter seraient en train de préparer la réouverture de certains de leurs bureaux aux États-Unis. Mais si les Big Tech semblent enfin voir le bout du tunnel, elles prennent néanmoins toutes leurs précautions pour que cette réouverture se fasse en toute sécurité.
  • En Irlande, Samsung Electronics s’est associée à l’entreprise Manna Drone Delivery pour mettre en place un service de livraison par drones. Volant en moyenne à 60 km/h et à une altitude comprise entre 50 et 80 mètres, ces derniers mettront environ 3 minutes à arriver jusqu’à leurs destinataires, pour autant que le client habite la ville d’Oranmore, dans le comté de Galway.
  • Microsoft a dévoilé l’arrivée d’une fonctionnalité permettant de retranscrire en direct les échanges vocaux d’une réunion Teams. Alimentée par une intelligence artificielle, elle permet d’identifier chaque intervenant lors d’une réunion et de retranscrire ses paroles en temps réel.
  • Facebook a annoncé la construction, en partenariat avec Google, de deux câbles sous-marins baptisés Echo et Bifrost. Ils relieront l’Amérique du Nord avec Singapour et l’Indonésie. Passant par une nouvelle route traversant la mer de Java. Ils augmenteront de 70% la capacité transpacifique, tout en assurant une redondance et donc une meilleure fiabilité du réseau.
  • L’alternative de Google pour remplacer les cookies tiers tout en mettant fin au ciblage individuel ne peut, pour le moment, pas être testée en Europe. En cause, les réglementations en vigueur au sein de l’UE, à savoir le RGPD et la directive ePrivacy, pour protéger la vie privée des citoyens. Au lieu de collecter les données de navigation et l’historique des individus, cette technique consiste à établir des segments d’audience selon les intérêts ou encore la tranche d’âge des utilisateurs et de les cibler de cette manière, et non plus de façon individuelle. Google ignore si sa méthode est compatible avec les lois européennes en matière de vie privée et ne préfère pas prendre de risque…
  • New York est la première ville aux États-Unis à lancer un passeport sanitaire numérique. Il s’agit pour le moment d’un système, basé sur le volontariat. Comme le passeport européen, ce passeport sanitaire dématérialisé baptisé Excelsior Pass, permet aux Américains de prouver qu’ils ont bien été vaccinés ou qu’ils ont récemment été testés négatifs au Covid-19. Ce passeport est disponible sur le porte-monnaie virtuel iOS et Android.
  • PayPal a annoncé le 30 mars le lancement d’un nouveau service financier baptisé « Checkout with Crypto » qui permet à ses utilisateurs d’effectuer des paiements en cryptomonnaies. Uniquement accessible aux États-Unis pour l’instant, l’entreprise rapproche les sites marchands et des détenteurs de Bitcoin, Bitcoin Cash, Ether, et autres Litecoin.
  • Afin d’aider les développeurs à se lancer dans l’informatique quantique, IBM va délivrer un certificat de « développeur quantique », le premier de l’industrie. Prérequis : maîtriser les bases de l’informatique quantique, à savoir les états de Bell, la sphère de Bloch ainsi que les matrices de Pauli…
  • La Chine a dévoilé une série de mesures visant à encadrer le traitement des données personnelles, détaillant quelles données les applications ont le droit de collecter et stocker. Ce « RGPD chinois» devrait entrer en application le 1er mai.
  • OpenAI, entreprise co-fondée par Elon Musk, a développé GPT-3, le modèle de traitement de langage naturel le plus puissant au monde : basé sur le machine learning, doté de 175 milliards de paramètres.il génère actuellement une moyenne de 4,5 milliards de mots par jour. Si Microsoft détient l’exclusivité du code du modèle, une API est disponible pour les entreprises qui souhaitant s’en servir pour développer leurs plateformes.
  • Si Airbnb a mieux résisté à la crise que d’autres acteurs du voyage comme Booking et de grands groupes hôteliers, le géant de la location saisonnière affiche une perte de 3,8 milliards d’euros : c’est un peu plus, encore, que le groupe TUI, par exemple.

A la saint Célestin, on se met au turbin. Continuez à prendre soin de vous!

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY