La semaine de l’Enquiquineur

Cette semaine, notre Enquiquineur fait les comptes chez Delta, se paye British Airways, dézingue CWT, se pose de des questions sur les experts hôtelier et l’espionnite aiguë de Singapore Airlines et enfin, le burn-out des millennials quand ils préparent leurs vacances…

Dans AirJournal du 18/2 :

Delta verse 1,3 milliard de dollars à ses employés pour participation aux bénéfices

Pour 80.000 employés, ça fait quand même 12.500 $ par personne. Décidément, le capitalisme n’est plus ce qu’il était : on ne peut même plus le blâmer ! Ceci dit, ne soyons pas naïfs : ça coûte sans doute encore plus cher d’aller débaucher du personnel qualifié à la concurrence…

Dans PagTour N° 3171 :

Les clients de Booking: suiveurs, narcissiques… et menteurs!

Il est clair que déclarer sur les réseaux sociaux qu’on a fait un mauvais choix sur internet, c’est passer pour un con. Comme le dit si justement notre chroniqueur C.B. : « les voyageurs ne pensent, finalement, qu’à l’image qu’ils vont véhiculer à travers les réseaux sociaux, et non à se faire plaisir avec des paysages grandioses, à découvrir des musées cachés, se régaler d’une spécialité locale ou refaire le monde avec un « local » autour d’une bonne bouteille, ne serait-ce pas un signe de fin de civilisation ? »

Dans PagTour N° 3172 :

Saletés à bord : British Airways pensait avoir trouvé la solution pour éviter les retards

Cette solution géniale était de ne plus nettoyer l’avion aux escales ! Je ne sais pas pour vous, mais pour moi c’est une raison impérieuse pour ne plus jamais voler sur cette compagnie. Heureusement, elle a fait marche-arrière.

Et :

In vino veritas

Cet article drôle nous fait surtout penser qu’il ne faut pas prendre de la vinasse very tôt.

Et :

Carlson Wagonlit Travel devient CWT

CWT est de loin l’agence championne du monde du voyage pour faire parler d’elle avec RIEN. Cela fait des années que tout le monde utilise l’abréviation CWT, mais les dirigeants viennent de la découvrir, sans doute après une étude très poussée ou un brain-storming.

Dans DéplacementsPro du 19/2 :

48h sous tension !

« Comme vous l’aurez constaté, le site a souffert de problèmes techniques depuis ces derniers jours, rendant impossible la mise en ligne d’articles et l’envoi de la newsletter. » Nous partageons l’angoisse de nos collègues, cela nous est déjà arrivé aussi, et nous pensions que ça n’arrivait qu’aux « petits » comme nous. Quelque part on est soulagés ! Mais pas rassurés.

Dans PagTour N° 3174 :

Les hôteliers commencent à remettre leur offre en question

Mark Watkins écrit : « Bousculée, désarçonnée, désorientée… par les agences de voyages en ligne et à présent par les sites de location de logements de particuliers à particuliers (Airbnb, Abritel,…), l’hôtellerie commence sérieusement à se poser des questions sur son avenir et sur ce qu’elle doit faire pour encore capter des clients. » C’est très curieux parce que le même auteur, la même semaine mais dans un autre média, nous explique que ces sites n’ont eu au contraire AUCUNE influence sur les réservations hôtelières. Les spécialistes ont-ils des idées différentes en fonction des lecteurs ?

Dans DéplacementsPro du 21/2 :

Non, Singapore Airlines n’espionne pas ses passagers pendant le vol

Cela a fait le buzz cette semaine : un passager aurait remarqué que l’écran de son siège avait une petite caméra intégrée. Mon écran d’ordinateur aussi, d’ailleurs. Mais se pose-t-on la question de savoir qui cela peut intéresser ? Imaginez-vous les centaines de milliers de passagers transportés chaque jour ! Et quelqu’un passerait son temps à admirer leur faciès ? Pour quoi faire ? La compagnie a précisé que les écrans étaient livrés comme ça, et que la caméra n’était évidemment pas connectée. Quelle obsession de se croire filmé partout ! On est 7 milliards dans le monde, vous imaginez le boulot ? Et de nouveau : pour en faire quoi ? Tout le monde peut vous voir dans la rue, dans le métro, au stade…

Dans ExpressBusiness du 21/2 :

L’Australie va planter un milliard d’arbres

Voilà qui me semble un milliard de fois plus efficace que de geindre sur la pollution, d’aligner des pourcentages sur les plus gros pollueurs, d’embrigader des enfants pour manifester pendant les cours… Personne n’a attaqué Trump quand il a dénoncé les Accords de Paris : là est le vrai problème ! Bravo aux Australiens pour cette action, enfin utile !

Dans la TravelTech du 22/2 :

Etude : les millennials au bord du burn-out lorsqu’ils préparent leurs vacances

C’est à mourir de rire ! Un jour, ils découvriront qu’il y a une application bien réelle pour cela : ça s’appelle une agence de voyages ! C’est-à-dire un expert, un conseiller, un assureur aussi, qui a de meilleurs prix et de meilleurs canaux de réservation, etc. « Cette étude commandée par le site hotels.com révèle bien le point de bascule entre l’absence ou le surplus de choix, et c’est dans cette frontière que l’agence de voyages doit s’engouffrer. »

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Ce Mark Watkins raconte n’importe quoi depuis longtemps. Il « s’écoute écrire » et tout et son contraire sont sa marque de fabrique.
    Merci à l’Enquiquineur de l’avoir débusqué.

LEAVE A REPLY