La semaine de l’Enquiquineur

Ben dis-donc, il en avait des choses à dire cette semaine notre Enquiquineur… Parfois gant de velours pour Air Corsica (avec les Corses, vaut mieux pas se fâcher), souvent gant de crin, il passe l’actu de la semaine à la paille de fer… Et assure de son soutien la filière bouchère française contre le crétinisme ambiant.

Dans PagTour N° 3075 :

19 heures sans sortir… C’est ça l’avenir ?

Notre chroniqueur Serge Fabre fait ici allusion aux avions « XLR », capables de voler sur de très longues distances, comme Singapour-San Francisco, par exemple. Et c’est vrai que c’est de la folie… Sauf bien entendu en classe Business, quand on a de la place en suffisance pour bouger, pour s’allonger et dormir, quand on a de bons repas bien arrosés. Bien sûr tout cela a un coût. Mais 19 heures coincé dans un siège, c’est comme payer pour aller en prison, comme dit mon ami Lukompo Al Finiess.

Et

Air Corsica fête son cent millième passager sur les lignes Bruxelles Charleroi-Corse

Quel beau succès pour cette ligne, et surtout pour cette destination ! L’avantage de l’aéroport de Charleroi par rapport à celui de Liège qui était le premier choix d’Air Corsica, c’est que BSCA accompagne vraiment les compagnies aériennes qui s’y installent, avec un vrai service commercial. Sans compter, évidemment, sur le dynamisme des Flandres (française et belge) et la proximité de Bruxelles ; ou encore celle du petit TO de niche Corsica Travel, actif sur la frontière linguistique, à Enghien. Faites-y vos courses…

Dans PagTour N° 3076 :

Air Belgium revolera-t-il au départ de Charleroi Airport ?

Alors que toute la presse faisait état d’une info incomplète à renfort de gros titres, PagTour a pris son temps pour aller chercher l’information à la source. Inutile de hurler avec les loups. Les seuls points importants de cette info sont que c’est un tour-opérateur chinois qui n’a pas respecté ses engagements, qu’un nouvel opérateur se pointe à l’horizon, et qu’entretemps Air Belgium n’arrête pas de voler profitablement « pour tiers » comme on dit dans le jargon.

Dans DéplacementsPro.com du 25/9 :

Brexit : Londres durcit le ton pour les compagnies aériennes

On peut lire chez notre confrère cette phrase qui pourrait faire peur : « Londres avait rarement été aussi clair : les compagnies aériennes britanniques et de l’Union européenne perdront automatiquement le droit de voler vers le territoire de l’autre partie si la Grande-Bretagne quitte le bloc sans un accord de séparation ». Alarmiste, mais bon, tout le monde sait bien que c’est juste de la pression, et qu’un accord aérien sera trouvé. Il n’y a pas de raison qu’on s’entende avec les USA ou les pays du Golfe, et pas avec les Britanniques. Quoique… Ils sont spéciaux, quand même.

Dans The Points Guy

Rien à faire, les classements attirent toujours mon regard. Savez-vous dans quels pays les dépenses de tourisme sont les plus élevées ? Aux USA avec 211 milliards de dollars par an !! L’Espagne est deuxième avec 68 milliards seulement, juste devant la France et la Thaïlande. Macao est 9: merci les casinos, mais aussi les fantastiques spectacles !

Le Top 10 des arrivées est très différent. La France est toujours en tête, mais on sait qu’elle prend en compte le trafic de transit : 87 millions de personnes. Suivent l’Espagne avec 82 millions, les USA, la Chine, l’Italie, le Mexique, le Royaume-Uni, la Turquie, l’Allemagne et la Thaïlande. En 1958, la Belgique était dans ce Top 10. Nostalgie…

Dans Travel Inside du 26/9 :

La gastronomie décisive en matière de vacances ?

Une étude passe en revue le comportement des utilisateurs du moteur de recherche momondo.

48% des Suisses choisissent leur destination de vacances en fonction de la qualité de ce que l’on y mange. Visiblement, les Suisses ignorent qu’on mange terriblement bien en Belgique… Le nombre de touristes suisses chez nous est tellement bas qu’on pourrait les loger tous dans le même hôtel.

Deux articles de Travel Inside repris dans PagTour N° 3078

Norwegian ne veut pas voler à n’importe quel prix

Et

Chez WOW, l’Inde ne décolle pas

On peut se poser la question du modèle low-cost sur le long courrier. Pour faire deux heures de vol, OK. Mais quand il s’agit d’aller loin, les compagnies dites traditionnelles ont encore de beaux jours, en termes de services, de fiabilité et de place à bord, entre autres choses.

 

Dans Trends-Tendances du 28/9 :

Adieu paleron, adieu saucisson : les bouchers français dans le viseur de militants radicaux

Des magasins de quartier se font attaquer aux cris de « Boucher assassin! », « La viande est un meurtre! ». Mais où va-t-on ? Quand un groupe de personnes veut imposer ses principes, idées ou philosophie à un autre groupe, c’en est fini du « vivre ensemble » et donc de la démocratie. Le plus marrant, si je puis dire, c’est qu’il faudra bien tuer tous les lions coupables eux-mêmes de tuer les antilopes… Et les moustiques ? Qui se préoccupe de la vie de ces petits animaux ? Un jour, les mêmes radicaux fascisants (il n’y a pas d’autre mot) s’attaqueront à nos agences, coupables d’envoyer trop de touristes dans le monde.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY