La RTBF et les croisières…

Dans son JT de dimanche dernier, la RTBF faisait état du lancement du navire Symphony of the Seas à Saint-Nazaire et en profitait pour mettre le doigt sur les problèmes écologiques, sans aucune mention d’arguments positifs.

On ne peut nier évidemment qu’un navire pouvant transporter plus de 8.000 passagers est bien obligé de faire tourner de gigantesques moteurs, lesquels consomment du carburant, et donc polluent.

Mais ce qui était assez risible dans l’interview du sieur Ernst qui a suivi, c’est l’argument suivant : ce navire produit à lui seul plus de pollution que 2.000 voitures ! Mais, cher monsieur, pendant que les 8.000 passagers sont à bord, par définition ils n’utilisent pas leurs 3.000, 4.000 ou 5.000 voitures !

Quelques oublis de la RTBF…

Les journalistes du service public, pourtant toujours très sensibles au monde du travail, n’ont pas signalé les MILLIONS d’heures de travail nécessaires pour construire un tel navire. Ni les milliers d’emplois qu’exercent tous les personnels de bord. Sans parler, bien sûr, de ces veinards qui se paient une croisière, privilège soit disant de luxe, après avoir bossé toute une année et même peut-être plusieurs !

C’est justement la taille de tels bateaux qui permet à la croisière d’être accessible maintenant à de plus en plus de personnes, avec des prix abordables, et une formule de voyage qui permet la découverte de multiples destinations. Et l’on sait combien le tourisme est un facteur de paix et d’ouverture aux autres cultures.

Mais à la RTBF, il ne faut jamais manquer une occasion de faire sa propagande partisane, et avec l’argent de tous, évidemment : ça coûte moins cher.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY