La révolution douce et discrète de Touring

La jeune vieille dame, qui fêtera ses 125 ans en 2020, s’est engagée dans un processus de mutation, ou adaptation au marché, de manière subtile, discrète mais efficace.

Au cours de cette année un partenariat majeur a été annoncé entre les AG, BNP PARIBAS et TOURING. Un rassemblement de forces aux niveaux clients et corporates d’importance. Puis l’annonce d’un changement de nom par un autre assureur AXA, qui utilisait la marque Touring Assurances, par un autre label: YUZZU.

Leur campagne ne vaut pas tripette à mes yeux. Imaginez une pub toute jaune, avec le design d’un paresseux, animal exotique, pour lancer un produit… A chacun ses goûts et risques pour l’aventure. Le risque de confusion avec la véritable marque Touring ainsi neutralisée, notre jeune vieille dame peut se concentrer sur l’avenir.

Puis survient l’annonce de la vente des bureaux Touring, rue de la Loi. Prix non communiqué, mais vu la localisation la plus-value sera loin d’être dérisoire, et c’est tant mieux. La recherche de nouveaux bureaux est en cours, et le déménagement devra être effectif pour septembre 2021. Ces bureaux devraient être situés de préférence près des transports en commun,.. expert en mobilité oblige.

Nous avons consulté notre boule de cristal, et eurêka les nouveaux bureaux de BNP PARIBAS sont situés… près de la gare Centrale, et du métro avec la station du même nom. Mais tout cela n’est qu’hypothèse bien sûr. Bien que…, je suis, moi-même, client corporate chez Touring (TBS), et j’ai reçu un courrier, comme beaucoup d’autres, m’informant que dorénavant, les créances (factures) seront gérées par… BNP.

Nous comprenons un nécessaire devoir de réserve, une volonté de ne pas affoler le personnel, mais, en cette période de numérisation globale, la communication et la transparence sont indissociables. Notre plus grand assureur d’assistance automobile et de voyages à l’étranger se doit d’assumer son statut d’incontestable numéro 1 en Belgique.

Ses 2 autres partenaires, AG et BNP l’ont bien compris, sinon ce presque conglomérat n’aurait jamais vu le jour. Un autre compétiteur belge banco-assureur et assistance auto reste à l’affût : KBC/VAB. Une place de N° 2 reste libre.

Bravo à notre éternelle jeune vieille dame, qui se veut de rester jolie et affûtée…, mais dans l’ombre de préférence.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY