La République tchèque a 100 ans

Photo : Villa Tugendhat à Brno de 1928 (UNECSO)

En 2018 la République tchèque invitera ses visiteurs à venir célébrer le centième anniversaire de la fondation de la Tchécoslovaquie ! Pour CzechTourism – l’Office National Tchèque de Tourisme le centenaire est l’occasion de mettre à l’honneur le patrimoine matériel et immatériel de la période de la Première République, qui s’étendit sur les vingt années d’entre-deux-guerres.

Animée par la joie de l’indépendance, les bouleversements sociaux, une prospérité économique et industrielle et un grand élan artistique, cette période est jusqu’à nos jours considérée comme la Belle epoque.

Un peu d’histoire

La Tchécoslovaquie fut créée à l’issue de la Première Guerre mondiale en tant que l’un des États successeurs de l’Autriche-Hongrie. Cet État d’Europe centrale durera du 28 octobre 1918 au 31 décembre 1992, avec une courte interruption pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 1er janvier 1993, la Tchécoslovaquie fut divisée en deux pays indépendants, la République tchèque et la Slovaquie. Les deux États célébreront donc en 2018 le centenaire de leur existence en évoquant le meilleur de ce qu’ils donnèrent ensemble au monde.

Pour le pays fraichement né, la période de la Première République est considérée comme les « vingt glorieuses » ! Les années 1920 et 1930 sont marquées par un essor économique et industriel et surtout une ambiance euphorique résultant de l’obtention de l’indépendance. C’est le moment de l’affirmation identitaire de la nation traduite par un retour aux traditions des ancêtres sur le plan linguistique, culturel et gastronomique. Le patrimoine de la Première Republique

« La période de vingt ans située entre les deux guerres mondiales représente une étape particulièrement riche de l’histoire tchèque. La Bohême compte alors parmi les grandes grandes puissances européennes. Les villes tchèques telles que Brno, Hradec Králové, Pilsen, Pardubice et Prague peuvent être fières de leur architecture fonctionnaliste unique ; dans les galeries, vous pouvez trouver aujourd’hui des peintures et des sculptures d’artistes de renommée mondiale et la production industrielle de cette époque, en particulier les automobiles et la verrerie artistique, nous fascine par la précision de son exécution et son design intemporel. Nous avons hérité de nombreux monuments, musées et cafés décorés selon le goût de l’époque et un grand nombre de traditions qui restent à (re)découvrir », ajoute au sujet des célébrations Monika Palatková, directrice de l’agence CzechTourism.

Les thématiques de l’office de tourisme

L’office de tourisme invitera les touristes à venir découvrir l’architecture et le design, la scène artistique et culturelle des années 1920 et 1930, notamment le travail des architectes Adolf Loos, Josef Gočár, Jan Kotěra ainsi que l’œuvre des peintres Alfons Mucha, František Kupka ou Emil Fila.

Sur le plan touristique, l’office de tourisme compte mettre l’accent sur les villes thermales, qui se sont fortement développées pendant la Première République. Autrement les sujets proposés seront la gastronomie et le récit des industriels tchèques qui continuent à être connus dans le monde entier : les voitures Škoda et Tatra, les chaussures Baťa ou les fabricants traditionnels de verre et de bijoux.

Les événements phares de l’année

Le site https://czechandslovakcentury.com, concentre l’essentiel des informations relatives aux célébrations du centenaire et proposera des récits et itinéraires de visites liés à la création de l’État et répertorie les événements liés aux festivités.

  • Une partie importante de ces activités aura lieu à Prague. L’Exposition tchéco-slovaque « Založeno 1918 » (« Fondée en 1918 ») dédiée à l’histoire commune des deux pays au 20ème siècle sera présentée à Prague en octobre au Musée National qui rouvrira ses portes après 6 ans de rénovations.
  • La Galerie nationale a préparé une série d’expositions nommée « První republika » (« Première République ») et lMusée national technique proposera également un programme intéressant, en ouvrant au mois d’octobre l’exposition « Made in Czechoslovakia » (« Fabriqué en Tchécoslovaquie ») dédiée aux avancées de l’industrie et surtout aux grandes marques qui ont percé dans le monde. L’exposition retracera le développement technique et industriel de l’État tchécoslovaque indépendant tout au long de son existence.
  • Le 28 octobre 2018, le jour de fête nationale l’Orchestre philharmonique tchèque dédiera au centième anniversaire de la fondation de la Tchécoslovaquie un concert en plein air. Par ailleurs, il présentera la version concert du célèbre opéra de Janáček La Petite Renarde rusée à Prague et à New York, et préparera une exposition intitulée Bedřich Smetana – Ma patrie. 
  • En juin la deuxième ville du pays, Brno, inaugurera le projet « Républika 1918-2018 », dans le cadre duquel deux expositions sont prévues. L’exposition appelée 100 let Républika (cent ans de la République, 1918-2018) et l’exposition Avant-garde présentera aux visiteurs l’architecture, le design et l’artisanat contemporains.
  • La ville d’Ostrava organise une série d’événements qui culmineront le 28 octobre et publiera un livre sur le 20ème siècle tchèque et slovaque. Le musée d’Ostrava présentera également une exposition consacrée à la vie à Ostrava entre 1918 et 2018.

Avec des partenaires slovaques, hongrois et polonais, le Musée d’art d’Olomouc présentera l’exposition sur les mouvements artistiques et les tendances en Europe centrale autour de 1918.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY