La reprise du trafic aérien passera par des vols courts

Le dernier rapport d’Idea Works, Transformation 2021: How Airlines and Travelers Will Adapt as the Pandemic Recedes, sponsorisé par le fournisseur de technologie Car Trawler, analyse en 17 pages la manière dont les compagnies aériennes sont affectées par les conséquences de la pandémie et le rôle que joue la perception des menaces quotidiennes par les consommateurs.

La toute première phase dans la reprise des voyages sera — littéralement — conduite par la voiture, personnelle ou de location. La reprise du trafic aérien sera d’abord pilotée — continuons dans la métaphore… — par des vols d’une durée inférieure à 4 heures.

Le passeport sanitaire constitue un remarquable objectif, mais un usage significatif ne saurait en être attendu cette année encore. En attendant, la généralisation des tests Covid-19 représente un défi colossal : rien qu’au terminal 5 de Heathrow, par exemple, le contrôle de chaque passager mobiliserait près de 500 agents…

Le rapport comporte également une liste de huit points attirant l’attention des compagnies aériennes sur les facteurs qui amènent les consommateurs à considérer que la « récompense » que constitue la possibilité de voyager s’avère plus importante que le risque qu’elle représente.

Le rapport complet est disponible à l’adresse ideaworkscompany.com/reports/.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY