La pression monte aux USA contre Qatar Airways

L’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche risque de peser sur la décision de bloquer «l’opensky» entre les États-Unis et les pays du Golfe. Le nouvel axe de Qatar sur Las Vegas ne passe pas!

Une augmentation significative du nombre de vols en provenance du Golfe

En à peine deux ans, il y aurait eu une augmentation de plus de 46% du nombre de vols entre le Golfe Persique et les États-Unis. Et la majorité de cette progression est imputée… aux compagnies du Golfe.

En face, les compagnies US trinquent. Les majors américaines précisent qu’elles réduisent les emplois dans le pays suite à leur arrivée massive. Les chiffres annoncés seraient de 300.000 emplois perdus!

Les compagnies américaines profitent de l’arrivée de Trump

Celles-ci, exhortent le nouveau président élu (Donald Trump) à prendre des décisions une fois qu’il sera assermenté. Le groupe de pression agissant au nom des trois plus grandes compagnies aériennes américaines a décidé de lancer ce message dès que Qatar Airways annoncera le lancement d’un nouveau entre Doha et Las Vegas en 2018.

Ce serait la 11ème destination américaine de la compagnie qatarie.

La décision de freiner les compagnies du Golfe sera difficile

Les États-Unis veulent garder de bonnes relations avec les monarchies du Golfe. D’autant plus que les trois compagnies que ce sont Emirates, Etihad et Qatar Airways achètent de nombreux appareils chez Boeing.

Par ailleurs, les trois grands transporteurs américains (United, Delta et American Airlines) ont été aidés tout comme le sont ou ont été Etihad, Emirates et Qatar Airways.

NorwegianUne autre décision a jeté de l’huile sur le feu

Le ministère des Transports des États-Unis a accordé des droits de vol à l’unité irlandaise de Norwegian Air Shuttle, malgré les protestations des compagnies aériennes américaines. Les syndicats auraient déclaré que l’arrivée de Norwegian allait miner les salaires américains.

Les clients américains paraissent ravis de leur coté de voir arriver une concurrence qui force les compagnies aériennes américaines à améliorer leur service à bord. On attend de voir la réaction de la nouvelle administration qui sera en place en Janvier prochain.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY