La peur est de retour en Thaïlande

La police thaïlandaise a indiqué qu’il était trop tôt pour dire qui était derrière les attaques. Elle semble avoir exclu le terrorisme international ou une attaque des islamistes radicaux dans le sud de la Thaïlande. Les militaires au pouvoir ont modifié dernièrement la Constitution avec l’objectif d’affaiblir l’opposition lors des élections prévue en 2017. On peut supposer que les opposants à l’armée vont se faire entendre.

Plusieurs explosions simultanées dans des stations balnéaires

Quatre bombes ont explosé dans la station balnéaire de Hua Hin, tandis que plusieurs explosions ont frappé l’île de Phuket, jeudi et le vendredi dernier. Plus précisément, quatre explosions ont eu lieu à Hua Hin où deux personnes sont mortes, deux explosions à Surat Thani où une personne est décédée, deux explosions dans Patong, une explosion Patong_traffic_at_night_02dans Trang où une personne est morte et une explosion sur la plage de Phang Nga. Quatre personne sont décédées et on compte de nombreux blessés.

Ces actions terroristes ont visé des endroits très touristiques

Hua Hin est à environ 200 km de la capitale Bangkok. Il s’agit d’une station balnéaire qui est fréquenté par de nombreux touristes étrangers. Phuket est à l’extrême sud du pays. C’est la plus grande île du pays.

Elle est fréquentée par des millions de touristes européens, chinois et thaïlandais chaque année qui viennent se baigner, faire la fête et explorer les forêts tropicales. Les bombes ont été placées dans quatre endroits de l’île :  Phang Nga, Surat Thani, Trang et Patong.

Des attentats qui interviennent une semaine après un changement de la Constitution

Les explosions sont arrivées moins d’une semaine après que les électeurs aient approuvé une nouvelle constitution, soutenue par la junte militaire. Cette modification est destinée à affaiblir l’opposition, surtout après l’annonce d’élections en 2017. Par ailleurs, vendredi était un jour imagesférié en Thaïlande afin de marquer l’anniversaire de la Reine.

Une économie atone mais des touristes de retour

L’économie thaïlandaise va mal depuis le coup d’état militaire en 2014. Les investisseurs sont devenus très prudents. Cependant, le tourisme avait repris des couleurs y compris après l’attentat du sanctuaire à Bangkok.

La bombe avait tué 20 personnes, pour la plupart des visiteurs d’autres pays asiatiques. La Thaïlande aurait reçu 30 millions de visiteurs en 2015 et espérait 32 millions en 2016. Malheureusement, plusieurs pays ont lancé des messages de précaution. Cela aura un effet négatif sur les arrivées dans les prochains mois.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY