La mobilité : questions à Touring Club de Belgique

Nous avons demandé à Monsieur Touring, Lorenzo Stefani, de répondre à 3 questions touchant directement ou indirectement à la mobilité.

Voici les questions et ses réponses:

1) – En France plusieurs villes ont introduit la gratuité pour les transports en commun, la dernière en date Dunkerque. En Belgique, seul Hasselt avait essayé avant d’abandonner. La mobilité y gagnerait, mais je suppose que le communautaire a son mot à dire …Qu’en penses Touring?

Non seul la Région est impliquée. Les communes interviennent indirectement dans les permis d’urbanisme et autre impératifs légaux pouvant ralentir les développement d’infrastructure.

La gratuité n’est pas une bonne idée. Aujourd’hui il y a déjà des tarifs adaptés à chaque profil social. Le danger d’une gratuité réside dans le risque d’affluence en heures de pointe qui sont déjà saturées. Aujourd’hui la STIB est subsidiée à 60% par la région et 40% par les clients abonnés ou occasionnels.

Le problème des transports en communs ne réside pas dans son financement mais bien comme c’est le cas pour la mobilité au sens global du terme, l’institutionnalisation. Les fragmentations des compétences dans les divers domaines liés directement ou surtout indirectement à la mobilité et ses infrastructures est le frein à toute évolution durable.

Des transports en commun gratuits n’apportent aucune solution à une meilleure mobilité, elle risque de saturer certaines lignes pendant des heures importantes de la journée. Donc non Touring n’est pas pour.

2) En Allemagne l’on vient d’introduire le 1er TRAIN à hydrogène ; en Belgique la seule réponse officielle de la SNCB est : nous sommes tout électrique, et un exemple pour l’Europe! Réponse sans nuances……Qu’en pensez vous? La mobilité et l’écologie sont partie prenante également

Sur des trajets assez longs et non encore électrifiés, OUI

La mobilité n’aura pas d’avenir si elle ne tient pas compte de l’écologie. Mais pour cela il faut convaincre DES autorités (fragmentation des compétences obligent) du meilleur carburant par type d’utilisation. Il est donc important de rappeler qu’aujourd’hui les décideurs font fausse route car ils ne veulent tenir compte que des chiffres qui émotionnellement gagnent des voix !! Système électoral oblige !

L’énergie en soit peut être écologique mais sa production pas du tout. L’important donc est de se baser sur des statistiques fiables et globales de pollution de chaque carburant ET par type de polluant (Co2 ou Particules fines ?). L’avenir de l’énergie est à celle qui est acceptable (plus propre) aussi bien en amont, à l’utilisation et qu’en aval (extraction/production, consommation/récupération et recyclage).

Il existe plusieurs types de Carburants/motorisations dont les traditionnels, essence, diésel, hybride diesel, hybride essence, LPG, CNG, hydrogène, électrique, Plug-in, … Il y avait aussi les machines à vapeurs dans le passé.

Sur le site ci- après vous trouverez un tableau intéressant qui reprend tous les carburants et leurs pollutions en CO2 ET en Fines particules. https://www.natuurenmilieu.nl/blog/wat-is-schone-brandstof/

3) Et enfin, vous venez de lancer à Bruxelles le dépannage en vélo cargo. Excellente initiative. Pouvez-vous déjà nous donner des chiffres en termes d’interventions, et celles qui n’ont pas pu être effectuées ? Ainsi que d’autres commentaires sur le futur de cette initiative.

Aujourd’hui 9 interventions sur 10 ont été réalisées par le vélo cargo. 9 lundi et 8 mardi. Lorsque le patrouilleur ne parvient pas à faire redémarrer le véhicule, il fait alors appel 1 à 2 fois sur les 10 interventions à un remorqueur. Un patrouilleur traditionnel peut effectuer de 5 à 8 interventions. Mais le test est encore beaucoup trop récent que pour sortir des statistiques fiables.

Si les tests sont positifs nous pourrons investir dans ce sens car même si les voitures individuelles ne seront plus acceptées en ville, elles le seront si partagées et donc dévoreront par véhicule plus de km et donc plus de pannes et donc des interventions dans les centres villes, il y en aura encore pendant longtemps !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY