La grève se poursuit chez Air France

Après l’échec des négociations, plusieurs syndicats de personnels d’Air France ont appelé à la grève mardi et mercredi ainsi que le lundi 23 avril et le mardi 24 avril.

Mercredi, les vols long-courriers seront moins touchés que mardi avec 70 % du trafic assuré, contre à peine un sur deux ce lundi 16 avril 2018. Le trafic sera quasi identique pour les autres vols avec 55 % des vols moyen-courriers garantis au départ et vers Paris-Charles de Gaulle, 80 % de ses vols court-courriers au départ de Paris-Orly.

Les passagers sont priés de se renseigner régulièrement sur le statut de leur vol. Dès qu’Air France connaîtra l’ampleur de de la grève, elle adaptera son plan de vol en conséquence. Ces mouvements ne concernent que les vols d’Air France et de Joon. Ceux de Hop! et KLM ne sont pas concernés.

Échec des négociations

Deux nouvelles journées de grève sont déjà programmées lundi et mardi prochains. Pour sortir de ce long et coûteux conflit (déjà 220 M€ partis en fumée pour ces 9 jours de grève), Air France a proposé lundi soir, après trois jours de négociations, un projet d’accord final prévoyant une augmentation de 2 % immédiatement et une hausse de 5 % sur trois ans.

Soumise à signature jusqu’à vendredi 12h00, cette proposition a été jugée mardi « totalement indécente » et « totalement farfelue » par le président du syndicat de pilotes SNPL Air France, Philippe Evain.

« Il n’est pas possible de faire semblant de croire que les augmentations futures » pour la période 2019-2021 « vont remplacer l’inflation passée », a dit le responsable du SNPL, syndicat majoritaire dans les cockpits. « C’est du trompe-l’œil, inacceptable », a-t-il ajouté. La grève semble bien partie pour durer…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY