La Grande-Bretagne s’isole et se ferme aux touristes

En raison de la situation épidémiologique dans le pays, la Grande-Bretagne interdit l’entrée de son territoire aux touristes, comme l’indique le ministère des affaires étrangères. De même, pour toute exception – « voyage absolument nécessaire » – Londres a annoncé qu’un test Covid 19 négatif doit être présenté pour les entrées en provenance de tous les pays sauf l’Irlande. Le test ne doit pas date de plus de 72h.

Jusqu’à présent, la mesure est limitée aux entrées en Angleterre et en Écosse. À partir du 14 janvier, elle s’appliquera à l’ensemble du Royaume-Uni. Selon les connaissances actuelles, les enfants de moins de 11 ans sont dispensés de l’obligation de se soumettre à un test.

Pour les entrées impératives en Angleterre (l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord sont exclus), il existe la possibilité d’être dispensé de quarantaine après cinq jours. La condition préalable est un test Covid-19 négatif.

Le test est payant et doit être effectué dans un laboratoire agréé par le gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Le coût est estimé de 80 à 300 livres par test.

La nouvelle variante du virus se propage rapidement, les hôpitaux seraient déjà à leur limite de fonctionnement, et dans la capitale Londres, le taux d’infection est parfois supérieur à 1’600 nouvelles infections pour 100’000 habitants. Le Royaume-Uni est l’un des pays du globe les plus sévèrement touchés par la pandémie.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY