La gestion du Covid-19 montre que l’Occident ne domine plus le monde

Je vous propose aujourd’hui de quitter momentanément toutes ces questions autour du vaccin et de prendre un peu de hauteur. C’est le début de l’année, c’est donc la bonne période pour remarquer un fait passé quasi inaperçu.

En effet, à cause des dégâts provoqués par le Covid-19 aux Etats-Unis, l’espérance de vie des Américains va être réduite de 2 à 3 ans. Pour retrouver un tel recul, il faut remonter à 1943 en pleine Deuxième Guerre mondiale.

Ce n’est pas une bonne nouvelle, ce recul fait réfléchir certains experts car ils constatent qu’au même moment les Chinois dont l’espérance de vie était de seulement 35 ans en 1949 à la création du nouveau régime ont aujourd’hui une espérance de vie plus élevée que les Américains.

Bien entendu, on peut voir cela comme une anecdote ou comme un changement plus important. Pour la Chine, c’est clair, c’est la démonstration que son régime, mélange de communisme et d’ultra capitalisme, est plus performant que notre système occidental.

Les autorités chinoises ne manquent aucune occasion de le dire aux autres pays. D’ailleurs, c’est l’une de leçons tirées par mes confrères du Figaro en ce début 2021 : l’Occident ne fait plus rêver le monde comme c’était le cas auparavant.

Nous pensions par exemple avoir le meilleur système sanitaire au monde et en réalité le monde entier découvre que c’est une affirmation à nuancer. La question posée aujourd’hui est la suivante : qu’est-il arrivé à l’Occident ?

Nous ne sommes plus le modèle incontesté aux yeux du reste du monde, c’est le plus grand changement dans l’histoire mondiale depuis 500 ans. Ce n’est pas moi qui le dit mais Chung Min Lee un expert sud-coréen interrogé par mes confrères du Figaro.

Que dit-il en substance ?

Que l’occident a pu dominer le monde avec une population et une économie moindre que la Chine grâce à notre esprit critique et notre innovation, mais cette supériorité scientifique est remise aujourd’hui en question. C’est vrai que ce sont les Américains qui ont envoyé Appolo sur la lune, mais aujourd’hui, un pays comme l’Inde envoie des satellites qui coûtent moins chers que certains films de Hollywood.

Et si les Etats-Unis ont toujours les meilleures universités du monde, il faut aussi regarder le nombre de brevets déposés, et là, la Chine devient un concurrent redoutable pour l’Occident.

Mais, selon ce spécialiste sud-coréen, tout n’est pas perdu pour l’Occident, nous avons une force redoutable, c’est notre liberté de penser et de nous associer. Pour lui, c’est clair, face à l’enjeu du changement climatique, la solution ne viendra pas de Chine ni d’Inde, mais de l’Occident.

C’est à nous à nous réinventer – comme toujours la solution est en nous – mais changer est si difficile, comme le disait un consultant, les seules personnes qui aiment le changement, ce sont les bébés mouillés.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY