La fin d’un ancien géant : Thomas Cook

La nouvelle est tombée et largement commentée. Le groupe Fosun est maintenant actionnaire à 75% du TO et 25 % de ce qui reste de la compagnie aérienne. Traduisons la situation comme on le veut, il faut limiter les pertes, absorber ou résoudre les anciennes, il fallait Une solution: elle est chinoise.

Après le Club Med, c’est au tour de Thomas Cook de tomber dans l’ escarcelle de Fosun.

Une autre approche culturelle du tourisme.

Les touristes chinois sont déjà nombreux en nos contrées, heureusement quelque part, car ils contribuent au développement général. Nous devrons probablement nous adapter à l’acceptation, lente mais certaine, à une autre forme de tourisme.

À qui le tour demain. Plus rien ne pourras nous étonner. Que du contraire. Investissements chinois, russes, emiratis ou autres, nos joyaux touristiques ne sont plus européens. Le monde économique à changé, notre tourisme aussi. Acceptons le une fois pour toutes.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY