La facture salée du Covid-19

Selon l’OMT, on s’attend à ce que les arrivées internationales diminuent de 70 à 75 % pour l’ensemble de l’année 2020. Dans ce cas, le tourisme mondial sera revenu aux niveaux d’il y a 30 ans, avec un milliard d’arrivées en moins et une perte de quelque 1.100 milliards de dollars US de recettes touristiques internationales.

Cet effondrement du tourisme dû à la pandémie pourrait entraîner une perte économique de 2.000 milliards de dollars US du PIB mondial.

Une vaccination attendue

Les données concernant les dépenses du tourisme international continuent de refléter une très faible demande pour les voyages à l’étranger.

Pour l’avenir, on s’attend à ce que l’annonce d’un vaccin et le début de la vaccination renforcent progressivement la confiance des consommateurs.

Dans le même temps, un nombre toujours plus  grand de destinations assouplissent ou lèvent les restrictions sur les voyages. Selon les dernières recherches de l’OMT, la proportion de destinations fermées est passée de 82 % fin avril 2020 à 18 % début novembre (exprimée en pourcentage des arrivées internationales) et un retour aux niveaux de 2019 en termes d’arrivées internationales pourrait prendre entre deux ans et demi et quatre ans.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY