La débâcle du tourisme en Allemagne se poursuit

En peu de jours, on aura pu assister à de mauvaises nouvelles du côté du tourisme et des voyages d’Outre-Rhin. Les conséquences s’étendent au-delà des frontières comme on a pu le voir avec TUI. Et cela continue encore aujourd’hui…

Les évènements vécus jusqu’à aujourd’hui

D’abord, le groupe Lufthansa aura été gravement touché par l’immobilisation de tous ses appareils. Le résultat est l’arrivée du gouvernement allemand dans le capital (20%) mais également le possible licenciement de plus de 20 000 employés.

On vous a signalé l’abandon du tour operating de Lidl Reisen. Nous vous avons également tenu au courant de la prise de contrôle du milliardaire égyptien, Samih Sawiris, dans FTI Touristik (le troisième plus grand TO en Europe).

Le groupe des grands magasins Karstadt réduit son activité voyage

Les 106 agences de voyage Thomas Cook, achetées par le groupe des grands magasins, Galeria Karstadt Kaufhof (GKK), en novembre dernier, fermeront fin juin.

GKK a acquis les agences dans le but de renforcer et d’élargir sa division touristique, récemment renommée Galeria Reisen. La fermeture entraînera la destruction d’au moins 440 emplois.

Comme indiqué par FWW, l’avenir des autres activités de voyage de GKK reste incertain; 80 des 172 succursales de la société allemande (grands magasins, restaurants et 22 agences de voyages externes) font actuellement l’objet d’une procédure juridique.

La société doit présenter un plan de réorganisation viable pour poursuivre ses activités.

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY