Les compagnies aériennes impactées par le conflit Inde-Pakistan

Des milliers de passagers aériens font face à des annulations de vols et à des retards pour la deuxième journée consécutive jeudi 28 février. Les compagnies aériennes doivent éviter de survoler le Pakistan et certaines parties de l’Inde en raison des tensions entre les deux pays.

L’espace aérien pakistanais fermé

L’espace aérien du Pakistan est resté fermé jeudi matin, heure locale, alors que les tensions de plus en plus fortes du pays avec l’Inde ont perturbé des milliers de vols pour la deuxième journée consécutive.

Tous les vols commerciaux internationaux et nationaux entrant et sortant du Pakistan ont été annulés. Des milliers de passagers ont également été bloqués par les compagnies aériennes qui atterrissent non seulement au Pakistan, mais survolent également son espace aérien. C’est l’une des principales routes depuis l’Asie du Sud-Est vers l’Europe.

Des vols plus longs vers l’Asie du Sud-Est

Les compagnies aériennes doivent éviter le survol du Pakistan ; ce qui entraine des vols plus longs que prévus.

Des compagnies comme Singapore Airlines (SIA) consomment plus de carburant et, sur certaines liaisons, déploient davantage de pilotes pour s’assurer qu’ils respectent le nombre maximal d’heures de vol.

La fermeture a affecté tous les vols de SIA à destination et en provenance de Singapour et un total d’environ 220 vols par jour en direction de l’Asie du Sud-Est et de l’Europe.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY