La compagnie polonaise LOT se renforce en Allemagne

Le patron de Condor avait promis de trouver un investisseur d’ici fin Janvier. La décision pourrait intervenir rapidement… en faveur de la compagnie aérienne polonaise LOT. Pendant ce temps, on peut se demander ce que fait Air France-KLM !

La compagnie nationale polonaise en première ligne

La LOT aurait donc apparemment l’avantage. La compagnie aérienne a présenté un dossier réalisable rapidement. La compagnie aérienne ne souhaite supprimer presque aucun emploi et elle bénéficie également du soutien des agences de voyage. Comme par hasard, la LOT fait partie de Star Alliance comme … le groupe Lufthansa !

Les américains et les anglais ne peuvent investir…

La semaine dernière, il avait été annoncé que les deux investisseurs financiers Greybull et Apollo étaient en tête. La législation européenne actuelle fait obstacle à l’entrée des deux investisseurs financiers.

Après cela, la compagnie aérienne perdrait ses droits de trafic si elle n’était plus aux mains des Européens. Par conséquent, l’investisseur américain Apollo et le britannique Greybull ont besoin de partenaires des pays de l’Union Européenne pour agir 

La LOT, une compagnie aérienne qui poursuit son expansion

LOT Polish Airlines, légalement constituée sous le nom de « Polskie Linie Lotnicze LOT » est le porte-drapeau aérien de la Pologne. Basée à Varsovie et établie le 29 décembre 1928, elle est l’une des plus anciennes compagnies aériennes au monde en activité.

Avec une flotte de 90 appareils, LOT Polish Airlines vole vers 134 destinations à travers l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord. Le hub principal de la LOT est l’aéroport Frédéric Chopin de Varsovie.

Mais que fait donc Air France-KLM

Elle a annoncé ne pas être intéressée par Malaysia Airlines. Cela aurait pu lui donner une opportunité en Asie. On se demande vraiment ce que veut faire la compagnie franco-néerlandaise qui commence è être isolée en Europe par rapport à Lufthansa et IAG.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY