La Chartre-sur-le-Loir en 24 heures top-chrono

Entre les châteaux de La Loire, Le Mans et ses 24 heures, mondialement connus, La Chartre-sur-le-Loir se fait discrète , secrète et intime. Une bonne raison de découvrir cette commune durant quelques heures.

La Chartre-sur-le-Loir est agréablement installée sur les bords du Loir, à égale distance de Tours, Le Mans et Vendôme, à la limite des départements du Loir et Cher, et de l’Indre et Loire.

La Chartre étant située sur plusieurs bras du Loir, il y avait donc plusieurs moulins: moulin à blé mais aussi moulin à tan (tannerie), moulin à chanvre… On en comptait principalement quatre dont trois sites existent encore aujourd’hui : Le ‘Moulin de dsc02377Crousilles’ (usine Rustin), le vieux Moulin (habitation privée située à l’entrée du camping) et le ‘Grand Moulin’ qui a stoppé son activité en 1972 et qui est devenu une maison d’hôtes.

Une aventurière

La Chartre-sur-le-Loir, un samedi de septembre, 18h, justement devant les deux portes du ‘Grand moulin’. On actionne le parlophone et on se poste devant la petite porte alors que quelques instants plus tard, c’est la grande qui s’ouvre. Un pas de côté et on aperçoit une petite dame toute en rondeur qui nous accueille avec un sourire lumineux et ces mots : «Vous êtes le journaliste belge!»

Je n’ai pourtant prononcé aucun mot, ce qui suscite mon interrogation : «Comment m’avez-vous reconnu? » Et la propriétaire des lieux de tourner la tête lentement sur sa droite pour m’indiquer les voitures de ses clients, c’est-à-dire une Porsche, une Lamborghini et une Aston Martin. Puis, toujours avec ce sourire qui n’appartient qu’à elle, elle me propose un café. Une invitation à laquelle je réponds par une autre invitation : « Si vous en prenez un avec moi. »

le-moulinEt la dame de s’asseoir devant deux petits noirs et de raconter : « En 2005, j’étais à la retraite et je ne voulais pas rester inactive. J’ai acheté le moulin en mauvais état, car je ressentais un truc inexplicable. Il se passe toujours quelque chose avec l’eau. Je me suis ruinée et j’en suis tombée amoureuse.  Aujourd’hui, je cherche un roi du pétrole pour remettre la roue en état. Dans le coin, ce genre de spécimen ne court pas les rues, il va falloir prospecter ailleurs. »

Marie-Danielle Millet s’engage alors dans un fou rire exceptionnel. Le soir, cette aventurière des temps modernes m’accompagne à l’Hôtel de France pour le dîner.

« Autrefois, il y avait un château, plusieurs églises, un couvent et des prisons troglodytes, continue Marie-Danielle. Sur la place actuelle de la République des Halles, on organisait des grandes foires et un marché tous les jeudis. Cette place était entourée de plusieurs hôtels. Aujourd’hui il n’en reste plus qu’un. »

La Ford GT 40

Un apéritif dans la brasserie de l’Hôtel de France nous permet de remarquer de nombreux clichés des 24 heures du Mans, la course la plus mythique. Pas de doute, l’hôtel est dédié aux 24 heures.

hotel-de-france« Aston Martin en a fait son quartier durant la course en 1953, raconte Marie-Danielle, aussi passionnée par l’histoire de sa commune que par celle de son moulin. Chaque année, jusqu’en 1959, année de la victoire, les Anglais se sont installés dans l’hôtel de la famille Pasteau. Quatre ans plus tard, à Détroit, Henry Ford, vexé qu’Enzo Ferrari ait refusé son offre de rachat, décide de gagner les 24 heures et de battre les voitures rouges sur leur terrain. Pragmatique, Ford donne à ses ingénieurs les moyens de ses ambitions et embauche les experts nécessaires. En 64, la Ford GT 40 est au départ des 24heures. Elle va devenir une des plus grandes voitures du sport automobile. De 1966 à 1969, elle gagnera à quatre reprises les 24 heures et le Championnat du monde de Voiture de sport en 1968 ainsi que de très nombreuses autres victoires sur de grandes courses telles que les 12 h de Sebring, les 24 h de Daytona, les 1000 kms de Paris. Et il y a la Ford, dans ‘Un Homme et une Femme’ de Claude Lelouch. Tout un symbole. »

Le départ de Jacky Ickx

Le temps passe vite avec la très passionnée Marie-Danielle. Nous voici dans le restaurant de l’Hôtel de France devant une terrine de sanglier aux châtaignes qui sent bon les bois voisins.

1-ford«A la Chartre-sur-le-Loir, dans cette hôtel, Ford a remplacé Aston Martin. Tous les matins, les voitures quittent le village pour gagner le circuit. En 1966, le succès est unique, les trois Ford arrivent ensemble. Les trois années suivantes, Ford remporte encore la victoire. En 1969, au départ, votre compatriote Jacky Ickx veut marquer le pas contre le nombre d’accidents. Il traverse la piste en marchant alors que les autres pilotes courent et prend le temps de se sangler dans sa GT 40, avant de l’emporter 24 heures plus tard. »

Un propriétaire anglais

La Chartre-sur-le-Loir, un dimanche de septembre, 10h, sur la place, on peut admirer de belles anglaises. Le propriétaire de l’une d’elles nous a appris qu’elle date de 1928. Cette aïeule a encore la pêche puisque venue de Londres, elle doit participer à une concentration. Le nouveau propriétaire de l’Hôtel de France possède lui aussi une Bentley. Nouveau, car après quatre générations de Pasteau, un Britannique a racheté l’hôtel.

Depuis, les chambres ne sont plus numérotées mais sont identifiées selon les noms d’anciens vainqueurs du Mans.

ford-4«Lorsque Ickx ou Bell viennent aux 24 Heures, ils dorment dans leur chambre, raconte Jean André, chocolatier à La Chartre-sur-le-Loir. La course des 24 h, c’est la manne de la Sarthe. Pour cette commune qui compte 1500 âmes, eh bien, il y a cinq banques, c’est énorme. Regardez le nombre de Porsche qui se trouvent sur la place, une véritable concentration. Auparavant, certaines voitures de course se préparaient dans ce village. L’Hôtel de France était un passage obligé pour les pilotes. Il y avait surtout un garage attenant à l’hôtel et j’ai appris hier soir que dans le village d’à coté, à Trehet, beaucoup de voitures venaient également pour son garage! Les coureurs dormaient au France qui peut aussi s’enorgueillir d’avoir reçu un grand nombre de personnalités de la politique avec des présidents français, la famille Kennedy, des stars de cinéma.»

Le Grand Moulin

Chambre d’Hôtes 90 € pour la première nuit pour deux personnes

Tarif dégressif à partir de la 2e nuit

Formule Gîte de 2 à 4 personnes jusqu’à 6 personnes : 350 € pour le week-end ( du vendredi au lundi)

mdmilletmouiln@gmail.com

Hôtel de France

Tarifs Mini Maxi

Ch. dble 78 95

Pet-dej 9,5 9,5

Ch.si 78 95

Ch.fam. 118 130

Menus : 27,50 €, 32 €, 39 €.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY