La Bourgogne – Franche Comté en version MICE (1ère partie)

Un territoire chargé d’Histoire

Deux régions en une, c’est aussi deux fois plus d’offres de tourisme d’affaires. Pagtour l’a vérifié à l’occasion d’un voyage de presse organisé par « Bourgogne Séminaires & Events », le département MICE de « Bourgogne Tourisme »… Certes, il y a le vignoble bourguignon et les vins du Jura aux caudalies si particulières, mais pas seulement…

Premières régions françaises à fusionner le 1er janvier dernier dans le cadre de la réforme territoriale de 2014, la Bourgogne et la Franche – Comté disposent déjà d’un atout essentiel pour être une destination MICE incontournable : l’accessibilité. Aux portes de Paris et Lyon, à proximité immédiate de Genève et Lausanne, la région est aussi au carrefour des principales voies de circulation françaises et européennes, qu’elles soient autoroutières ou ferroviaires. La région dispose de 11 gares TGV (12 si l’on compte celle de Vallorbe en Suisse). A noter : il n’y a pas de liaison directe vers la région au départ de Bruxelles.

Citadelle_BesançonIdéalement placée, la Bourgogne – Franche Comté permet aussi de décliner tous les évènements autour de thématiques aussi diverses que variées.

Bien sûr, il y a les vins de Bourgogne dont la réputation et la notoriété ont depuis longtemps dépassé les frontières, sans oublier ceux des coteaux du Jura aux saveurs étonnantes.

Nous l’aborderons dans la deuxième partie. Mais avant d’être connue mondialement pour ses vignobles, la région est d’abord une terre chargée d’Histoire En attestent les milliers de monuments classés dont 8 sont aujourd’hui inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO (1).

Et qui dit Histoire dit aussi Hommes célèbres. De Vercingétorix (Alésia) à Vauban (Citadelle de Besançon), de Nicolas Rolin (Hospices de Beaune) à Claude Nicolas Ledoux (Salines Royales d’Arc et Senans), De Charles le Téméraire à Pasteur ou encore Monet, ce sont autant d’hommes célèbres qui ont marqué de leur empreinte la Bourgogne – Franche Comté… Mais il y a bien d’autres trésors à découvrir au gré des « Villes et Pays d’Art et d’Histoire » (Auxerre, Joigny,  Nevers,  Autun, Chalon sur Saône, Dijon, Besançon…) des cités ou terroirs qui offrent autant de thématiques à décliner…

Nevers-Palais_ducalPlus de 180 partenaires au club « Bourgogne Séminaires et Events »

Tous ces lieux peuvent accueillir des séminaires, des réceptions, des évènements. Ils ont été sélectionnés rigoureusement par le club tourisme d’affaires qui compte désormais près de 180 partenaires.

Parmi ceux-ci des lieux de séminaires (hôtels, châteaux, lieux insolites…) sélectionnés selon une charte de qualité comportant une trentaine de critères. Mais on y trouve aussi des lieux de réception pour l’organisation de galas, dîners prestigieux ou lancements de produits…  Sont également présents à Bourgogne Séminaires & Events  des agences réceptives, bureaux des congrès, PCO-DMC, agences évènementielles, prestataires de loisirs ou encore des prestataires techniques…

Seul bémol, si les deux régions ont été les premières à fusionner, le site ne recense encore que les prestataires bourguignons. Certes, une brochure papier commune regroupant l’offre des deux ex-régions a été éditée. Mais on est à l’heure d’Internet. Pour trouver l’offre MICE de la Franche Comté, il faudra toujours se rendre sur le site www.franche-comte.org.

6577598905_2e748c9ce2_bCréé en 2006 par « Bourgogne Tourisme », le club tourisme d’affaires a pour vocation d’accompagner la clientèle d’affaires dans l’organisation de ses évènements professionnels dans la région.

« Bourgogne Séminaires & Events » s’est fixé 4 missions essentielles : identifier les lieux de congrès, fédérer et animer le groupement, promouvoir la destination et labelliser les établissements partenaire avec une charte de qualité selon une segmentation précise.

Celle-ci est déclinée en 5 catégories précises : « Haut de gamme », « Au vert », « Economique », « Séminaire de direction et « Express Paris, Lyon, Alsace, Suisse » (une sélection de lieux à moins de 2 heures des ces bassins émetteurs).

(1) Abbaye de Fontenay, Basilique de Vézelay, Site prieural de La Charité Sur Loire, Climats de Bourgogne, Saline Royale d’Arc et Senans, Grande Saline de Salin Les Bains, Citadelle de Besançon et les site palaffites  des lacs  de Chalain et Clairvaux)

+++++

94147ae7-4937-444d-aa4b-7655bc406e62-1200Pagtour a testé pour vous : Le château de la Dame Blanche

Idéalement situé (1h00 de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, 7 mn de la sortie d’autoroute « Besançon-Saint Claude » et 2 mn de la nouvelle gare « Besançon – Franche Comté »), l’hôtel Spa Restaurant (ouvert en 2002) est niché au cœur d’un parc de 7 Ha. Calme et discrétion sont assurés. Le Château de la dame Blanche (3*) est membre des Relais du Silence.

Hébergement :

L’établissement propose 36 chambres (13 dans le bâtiment principal et 13 dans la « Picasso dépendance ». Pour des séjours insolites, le château de la Dame Blanche propose 4 chambres supplémentaires (3 « cabanes dans les arbres » et 1 « bubble Suite »).

49814925292a5d4f083f8c7bd38d396eRestauration :

Elles assurée par Antony Serra, un jeune talent Gault et Millaut 2015 et « deux toques ». La salle à manger sous verrière a été créée de toute pièce.A la belle saison, le service peut se faire en terrasse avec vue imprenable sur le parc.

Spa :

« Le jardin des sens » met à disposition un hammam en faïence, un sauna des montagnes et une douche hydromassante à sensations (jets et chromothérapie). Seul regret, il n’y a pas de piscine…

Évènementiel :

Le château de la Dame Blanche propose 5 salles de séminaire (Victor Hugo, Picasso, Ravel, Orangerie, Séquoia)  dont 2 évolutives (50 m² à 150 m²). Accueil possible de 120 personnes en Théâtre et 60 en U. Toutes les salles sont équipées de équipés d’écran, rétroprojecteur,  paperboard, Wifi gratuit…). La Véranda de l’établissement peut accueillir de 130 personnes (avec piste de danse) à 195 personnes (sans piste de danse).

Pour en savoir plus : http://www.chateau-de-la-dame-blanche.fr/

Dans les environs :

Brasserie_du_Commerce_BesançonA 11 kilomètres de Besançon (Palais des congrès 700 places – salle annexe 1.200 places), la ville propose 1.900 chambres (la moitié des établissements hôteliers sont des 2/3*et proposent entre 30 à 50 chambres).

Parmi les établissements aptes à recevoir des évènements, on peut citer également « La maison de l’économie » (200 personnes), la salle de conférence de la chambre consulaire (300 personnes), l’Espace Grammont (ancien couvent – 120 personnes), le casino, l’espace Granvelle, ou encore la Brasserie du Commerce (l’endroit préféré de Colette). Autre lieu de prestige, la citadelle de vauban qui domine la ville (cour intérieure privatisable et sa chapelle – 200 personnes).

Parmi les curiosités à proximité qui peuvent inspirer les thématiques : Baume-les-Dames, cité patrimoine digne des légendes du Doubs, le pays de Gustave Courbet, les rives de la Saône à parcourir à vélo…

+++++

Pagtour a visité pour vous : la Saline Royale d’Arc et Senans

vue-aérienneUn peu d’Histoire :

Classée Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1982, la Saline royale d’Arc et Senans est le chef-d’œuvre de Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte visionnaire du siècle des Lumières. Elle constitue également un témoignage rare dans l’histoire de l’architecture industrielle.Manufacture destinée à la production de sel, la Saline Royale a été créée de par la volonté de Louis XV et construite entre 1775 et 1779.

La Saline Royale fonctionnait comme une usine intégrée où vivait presque toute la communauté du travail. Construite en forme d’arc de cercle, elle abritait lieux d’habitation et de production, soit 11 bâtiments en tout : la Maison du Directeur, les Écuries, les bâtiments des Sels Est et Ouest, les Commis Est et Ouest, les Berniers Est et Ouest, la Tonnellerie, le bâtiment des Gardes et la Maréchalerie. Rendue obsolète par l’apparition de nouvelles technologies, la Saline Royale a fermé ses portes en 1895. Abandonnée, pillée, endommagée par un incendie en 1918, le Département du Doubs en a fait l’acquisition en 1927 la sauvant ainsi de la ruine. Trois campagnes de restauration successives achevées en 1996, lui redonnèrent son éclat.

DSC_0016Un lieu évènementiel unique :

Le parti architectural de la Saline royale, son histoire et sa réhabilitation en font un monument unique au monde qui s’ouvre aujourd’hui à tous les publics. Expositions, festival des jardins, concerts, expériences innovantes et bien sûr, un lieu de réception unique.

Aujourd’hui, la Saline Royale d’Arc et Senans met à disposition toute une panoplie de lieux d’hébergement, de réception, de congrès ou séminaires…

Hôtel et restaurant :

Stitched Panorama

Dans l’enceinte de la Saline royale, 31 chambres (capacité pour 58 personnes) classées hôtel 3* ont été totalement revisitées par le célèbre designer Jean-Michel Wilmotte et décorées par l’architecte et auteur de bande-dessinée Damien Cabiron.

Les 31 chambres d’hôtel (capacité pour 58 personnes) sont situées dans l’enceinte de la Saline dans 3 bâtiments différents (19 chambres au bâtiment des Berniers, 6 chambres au bâtiment des Gardes et 6 chambres au pavillon de la Gabelle).

L’équipe de cuisine de la Saline peut préparer les  repas pour des séminaires accueillant jusqu’à 50 personnes.

Salles et capacités :

SALLE M2 BÂTIMENT CAPACITÉ
(THÉÂTRE)
CAPACITÉ
(CLASSE)
CAPACITÉ
(U / TABLE RONDE )
SELS OUEST 1890 REZ-DE-CHAUSSÉ
BERNES OUEST
900 410
SELS EST 1200 REZ-DE-CHAUSSÉ
BERNES EST
550 250
MIGEON 210 REZ-DE-CHAUSSÉ
BERNES EST
199 60 60
FOURIER 200 REZ-DE-CHAUSSÉ
BERNES EST
100 40 40
MALRAUX 130 MAISON DU DIRECTEUR 100 50 55
ARMAND 80 MAISON DU DIRECTEUR 50 28 22
CAMPANELLA 46 MAISON DU DIRECTEUR 19 12 12
LE CORBUSIER 45 PAVILLON DE LA GABELLE 20
CHAT PERCHÉ 48 MAISON DU DIRECTEUR

Pour en savoir plus : www.salineroyale.com

 

A lire demain : La Bourgogne – Franche Comté en version MICE (2ème partie) : Une terre bénie des Dieux… et de Bacchus !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY