La bataille (doublement) perdue de Braine l’Alleud

La commune de Braine l’Alleud avait intenté une action contre le rédacteur du Guide Vert Michelin, pour avoir situé la butte du Lion – dit de Waterloo – à cheval sur Braine l’Alleud/Waterloo. Elle a été déboutée. Il est quand même incroyable que dans un si petit pays, plus connu comme champ de bataille de l’Europe que pour ses quelques génies méritants, on se dispute pour de pareilles peccadilles.

Cela fait longtemps déjà que le bourgmestre de Braine l’Alleud râle

Pourquoi ? Parce que tout le monde parle de la bataille de Waterloo, du Lion de Waterloo, du mémorial de Waterloo… et Braine l’Alleud n’est mentionnée que pour le site de la ferme d’Hougoumont. C’est le plus inutile combat d’arrière-garde de cette bataille ; l’histoire a fait le nom, Waterloo est connu dans le monde entier et rien n’y fera.

C’est d’ailleurs la même chose pour de nombreux autres sites, comme celui de la bataille de Poitiers, par exemple. Il se pourrait bien qu’elle ait eu lieu quelques 100 km plus au sud, peut-être à Martel dans le Lot, aux portes du Périgord. Sait-on jamais ? Sans oublier le site d’Alésia qui fait l’objet d’une bataille d’historiens depuis Vercingétorix… Querelles franco-gauloises classiques…

Revenons à Braine l’Alleud…

Le bourgmestre justifie son action en justice, deux fois perdue, comme un acte en faveur des commerçants de sa cité, lesquels ne jouissent pas d’une renommée semblable à celle de Waterloo. Mais c’est évident !

Depuis plus de 20 ans, on a tout fait pour décourager les gens de venir à Braine, essentiellement avec des parkings rares et payants, et des chasseurs de contrevenants très actifs.

Les petits commerces sont morts les uns après les autres, il ne reste que des grandes surfaces avec leur propre espace de parking. Celui de la gare, loin de tout commerce, est gigantesque, presque vide, et très cher. Pendant ce temps, Waterloo offre environ 1.500 places de parking, toutes gratuites !

Notez que le revers de la médaille, si les commerces y sont très florissants, c’est le trafic local qui se bruxellise, si l’on peut dire. Vingt minutes de Mont-Saint-Jean jusqu’au centre, c’est habituel.

Mais bon, les Waterlootois sont fiers de la réputation de leur ville, et ils ont bien raison ! Ils viennent de gagner encore une fois.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Cher M Dans

    Entièrement d’accord avec tout ce que vous écrivez.
    Cependant, le traffic ‘se bruxellise’ également à Waterloo… 20 minutes de Mt St Jean vers le centre de Waterloo ou inversément, c’est également normal. Le nombre de projets immobiliers des ces dernières années a beaucoup fait grandir Waterloo… Et un nouveau projet sur le site du magnifique Château Rose (quartier du Chenois), site racheté par l’ogre Bouyges Immo, ne présage pas d’ammélioration…

LEAVE A REPLY