Joyeux trentième anniversaire Mini-Europe et bravo !

Thierry Meeùs, administrateur délégué, et sa petite équipe méritaient les honneurs ce mardi soir. 30 années d’acharnement, de travail, sans parler de l’adversité qu’il a souvent du et continue à combattre. Point de mention négative dans son discours. Au contraire, une véritable plaidoirie pour une Europe Unie.

En présence de plus de 200 personnes, deux nouveautés ont été inaugurées. La 1ère représentant la ville de Rome, avec la Fontaine de Trevi, et la seconde, une exposition « Spirit of Europe » mettant en avant les valeurs partagées européennes, au travers d’un circuit ludique. 

Une excellente manière pour faire comprendre à nos plus jeunes ce qu’est notre nouvelle Europe.

Ces inaugurations furent faites en présence de Mme l’Ambassadrice d’Italie, Mme Elena Basile, Ciril Stokelj, directeur de la Direction des visiteurs du Parlement Européen, et Frédérique Ries, parlementaire européenne.

Il nous faut rappeler que plus de 9 millions de personnes ont visité Mini-Europe depuis sa création, et que ce parc est et reste l’attraction la plus visitée à Bruxelles après l’Atomium. Pour rappel, le parc a battu tous les records l’année dernière avec presque 400.000 entrées.

J’avais visité Mini Europe, il y a 30 ans, avec mes enfants, et c’est avec émotion que j’ai redécouvert un circuit plein de nouvelles découvertes.

Et autour de moi, pour d’autres belges, ce fut une première visite, mais certainement pas la dernière. Je n’ai pas résisté à l’envie de jeter 10 euro cents dans le bassin de la Fontaine de Trevi, comme le veut la tradition, et j’étais loin d’être le premier.

A ma grande surprise, le tarmac d’aéroport accueillait, lui, de multiples nouvelles compagnies aériennes , preuve que celles-ci également veulent être présentes en ce lieu devenu emblématique.

Merci Mini-Europe pour votre persévérance. Bonne chance pour un autre futur qui s’annonce brillant.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY