Jet Airways : le retour ?

Etihad Airways n’a semble-t-il pas renoncé à relancer Jet Airways. La compagnie des Emirats Arabes Unis, détenteur de 24% du capital du transporteur indien, s’emploie à cette fin à constituer un consortium l’associant au conglomérat indien Hinduja Group basé à Mumbai.

Les deux groupes examinent les besoins de financement permettant de rembourser les créanciers de Jet Airways, selon le magazine Business Standard. D’autres groupes ont manifesté leur intérêt pour Jet Airways, dont Tata Group, Qatar Airways et Apollo Global Management.

Le National Company Law Tribunal (NCLT) doit d’abord entendre les protagonistes sur la question de l’insolvabilité du transporteur indien. Les déclarations d’intérêt (ou Eol pour «joint expression of interest») devront ensuite être remises au plus tard le 3 août pour une pré-sélection rendue publique d’ici au 14 août.

La compagnie aérienne, qui fait l’objet d’une procédure d’insolvabilité, a suspendu ses activités le 17 avril dernier. Jet Airways était alors la première compagnie aérienne internationale indienne, exploitant une flotte de 123 appareils. L’arrêt de ses opérations a eu un impact important sur l’activité d’Air France-KLM, sa partenaire depuis fin 2017, les transporteurs étant liés par des codes-share depuis Paris et Amsterdam. Jet Airways opérait cinq rotations par semaine entre Paris-CDG et Chennai.

(Avec Deplacements Pros)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY