Jean-Jacques Cloquet ou le management de la bienveillance

© Baltha

Vingt ans chez Solvay, dix ans à Charleroi Airport, moins d’un an à Pairi Daiza et plein d’autres métiers plus éphémères ; des succès et aussi des échecs, dans la vie privée comme dans la vie professionnelle, mais toujours une même façon d’aborder positivement les choses et de mettre tout en œuvre pour…. « Grandir et faire grandir » son entourage.

Les recettes de Jean-Jacques Cloquet pour un authentique management de la bienveillance.

Solaire

A la page 39 du livre, Eric Domb, patron-fondateur et propriétaire de Pairi Daiza, auteur aussi de la préface, dit (presque) tout sur Jean-Jacques Cloquet en deux phrases : «  Jean-Jacques, c’est quelqu’un avec qui on a envie de partir en vacances, celui dont la présence vous fait du bien. Il rayonne quelque chose d’apaisant et en même tant de captivant, c’est un personnage solaire ».

Etic Domb patron fondateur de Pairi Daiza et auteur de la préface © Baltha

Domb condense en quelques mots ce qui fait à la fois la richesse et l’originalité du mode de vie, de la façon de conduire les hommes « à la manière de » Jean-Jacques Cloquet.

Sous-titré « Grandir et faire grandir », cet ouvrage, dont la mise en forme a été confiée au journaliste indépendant Didier Albin (« son nègre » comme il dit affectueusement) est, à sa façon et très modestement comme il sied à Jean-Jacques Cloquet, une sorte de guide pour s’assurer les meilleures chances de succès dans votre entreprise managériale.

Jean jacques Cloquet et Didier Albin – « son nègre » © Baltha

Dans la glaise

On est ici, avec des règles justes que s’applique Jean-Jacques Cloquet, aux antipodes des savantes méthodes et doctes cours universitaires sur la façon de conduire une affaire.

Avec le Manager de l’année 2018, le patron est et reste avant tout les deux pieds sur terre, bien campés dans la glaise, au plus près des réalités de terrain, aux côtés des collaborateurs qui, à le lire, sont les premières valeurs d’une entreprise.

L‘empathie, l’écoute, la compréhension de l’autre, le fait de lui faire partager un projet dont tous les acteurs doivent retirer un bénéfice (l’actionnaire, le client mais aussi les travailleurs) est au cœur de la manière d’être de l’ex-patron de Charleroi Airport.

ROC

Si le monde entrepreneuriale sait très bien ce qu’est le ROI (return on investiment), Jea-Jacques Cloquet base lui son management sur le ROC, return on considération.

« Linvestissement se fait d’abord sur l’humain », martèle le nouveau co-CEO de Pairi Daiza, lui qui décline le concept de ROC, dont il est l’inventeur, sur quatre modes d’action :

  • aller à la rencontre des gens,
  • créer un espace d’échange et de confiance,
  • expliquer que l’on est ouvert à la critique,
  • savoir admettre ses torts.

Attention, Jean-Jacques Cloquet n’est pas un gourou et son livre n’est pas un enième ouvrage à ranger dans la catégorie, péniblement surchargée, du « développement personnel ».

Dimitri Kennes – éditeur © Baltha

Juste et légitime

Ce que l’ancien joueur de football de Charleroi et de La Louvière distille au long des pages de ce livre est beaucoup plus subtile puisque son mode d’action relève d’abord et avant tout de la bienveillance, de l’empathie pour l’autre dans le seul souci –la boucle est bouclée – de le faire grandir !

Cet ouvrage , exclusivement tiré (à 5.000 exemplaires) de l’expérience de terrain et pas de théories fumeuses qui montrent tous les jours leurs limites, comptera dans l’exercice délicat qu’est la conduite des hommes et d’une entreprise.

Sans chichis, sans faux-semblants mais dans l’unique souci, juste et légitime, de…..« Grandir et faire grandir ».

Albin (D.), Jean-Jacques Cloquet : Grandir et faire grandir, Kennes, 2019, 19,90 EUR

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY