Jean-Jacques Cloquet, «Man of the year» 2018 de l’Aviation Press Club

C’était jour de fête mercredi dernier dans les locaux de Belgocontrol au pied de la tour de Brussels Airport. En effet, l’Aviation Press Cub (APC) y décernait son titre de « Man of the Year » (MOTY pour les initiés) 2018 à Jean-Jacques Cloquet, actuel CEO de Charleroi Airport.

Pour la circonstance, Arnaud Feist, venu en voisin comme patron de Brussels Airport, avait fait le déplacement ainsi d’ailleurs qu’un autre collègue, Marcel Buelens, aujourd’hui à la direction des aéroports régionaux d’Ostende et Anvers.

Dans la salle aussi, outre les membres de l’APC, les plus hauts dirigeants de Belgocontrol ainsi que des représentants de compagnies aériennes de premier plan qui opèrent en Belgique comme David O’Brien, dans le top 3 de Ryanair en tant que directeur commercial, ou encore Elie Bruyninckx, CEO Western Region de Tui Group.

Il revint à Patrick Anspach, qui est d’ailleurs le créateur du MOTY dans le courant des années 80 lorsqu’il présidait l’APC, de présenter le lauréat de l’année 2018.

Journaliste indépendant très au fait du secteur aérien depuis quatre décennies (qui dit mieux ?), Patrick Anspach retraça le parcours professionnel du Louviérois d’origine (Houdinois, diront les puristes !) en ne manquant pas de rappeler ses glorieuses années de footballeur-ingénieur (civil) au Royal Sporting de Charleroi.

Un langage footbalistique que cultive d’ailleurs précieusement Jean-Jacques Cloquet qui ne jure que par le travail en équipe. Patrick Anspach a salué aussi, concernant Charleroi Airport (8 millions de passagers annoncés cette année !), le travail des prédécesseurs du MOTY 2018 que furent Marie Desseaux et Marcel Buelens, tous les deux d’ailleurs titulaires d’un MOTY.

Il serait injuste d’oublier le passage à la direction de l’aéroport carolo de Laurent Jossart, qui marqua le site par sa rigueur et ses compétences d’ingénieur commercial sorti de la Solvay Business School, compétences qu’il déploie depuis plusieurs années sur le plateau du Kirschberg à Luxembourg.

Dans ses propos finaux, Patrick Anspach a (déjà )résumé très justemment la place que laissera dans l’histoire le passage de Jean-Jacques Cloquet à la tête de Charleroi Airport :

« Mon cher Jean-Jacques, cela me fait plaisir que vous remportiez le prix d’Homme de l’Année pour 2018 qui couronne dix années d’activités au service de l’aviation. Dix années où vous avez démontré vos compétences et où vous vous êtes imposé comme acteur essentiel de l’aviation belge et au-delà. Je peux le dire avec certitude, alors que j’ai dépassé mes quarante ans de journalisme aéronautique. C’est une matière où on apprend tous les jours et où tout évolue très vite : techniquement, réglementairement, écologiquement, économiquement et j’en passe. Vous vous êtes vite adapté et aujourd’hui, c’est vous qui en apprenez à d’autres et je suis bien placé pour le dire, je suis de ceux-là. »

Une véritable consécration de tout le secteur aérien pour celui qui, très prochainement, restera comme le CEO de Charleroi Airport à avoir fait décoller des gros-porteurs de Gosselies vers la Chine avec la néo-compagnie belgo-chinoise Air Belgium.

Premier vol commercial annoncé  sur Hong Kong le 3 juin prochain !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY