Japon : des typhons paralysent les transports

Nous avons évoqué dans la newsletter de lundi le typhon Dianmu. Ce sont plusieurs autres typhons qui touchent le Japon et Tokyo en particulier. De très nombreux vols sur l’aéroport de Tokyo Haneda ont été annulés et le trafic ferroviaire est perturbé. Il s’agit du neuvième typhon cette année sur le Japon.

Le typhon Mindulle frappe Tokyo durement

Ce Lundi, le typhon Mindulle a frappé Tokyo. L’agence météorologique a émis des avis de fortes pluies. Des inondations sont à prévoir sur les 23 quartiers du centre de Tokyo. La chaine de télévision NHK a montré des torrents d’eau sur des rivières habituellement tranquilles dans la ville. Des vents soufflaient à plus de 180 km/h.

L’aéroport de Tokyo Haneda est particulièrement touché

Japan Airlines a déjà annulé 148 vols intérieurs, tandis que ANA a annulé 96 vols. Pour le moment ce sont plus de 50 000 passagers qui sont affectés par ces annulations.

SHINJUKU 2 - TOKYO - JAN 06Les chiffres risquent de monter car la tempête risque de se renforcer lundi en fin d’après midi. On prévoit l’annulation de plus de 400 vols.

Le trafic ferroviaire est également perturbé

Les trains de la compagnie Odakyu Electric Railway sont arrêtés entre Tokyo et Hakone, une destination touristique au sud de la capitale. Par ailleurs le Yamagata Shinkansen a également stoppé le long d’un tronçon entre Fukushima et Shinjo.

Par contre, les services ferroviaires majeurs à Tokyo et sa région ont fonctionné normalement pendant la matinée de Lundi y compris les trains à grande vitesse.

Deux autres tempêtes ont frappé Hokkaido et Fukushima

Le typhon Kompasu a atterri sur Hokkaido tard dimanche soir accompagné des fortes pluies habituelles. Des milliers d’habitants ont été forcés à évacuer suite à des inondations. Le typhon Chanthu a également frappé la préfecture de Fukushima.

Pour le moment, on ne déplore pas de morts. Le Japon est bien préparé pour les risques naturels comme les tremblements de terre et les typhons.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY