Ivre, elle se livre à un lapdance à bord

On croyait avoir tout vu… Ben non. Une scène surréaliste s’est déroulée il y a quelques jours à bord d’un vol EasyJet entre Londres-Luton et Ibiza. Une jeune femme complètement bourrée a administré un lapdance à des passagers, déclenchant une bagarre générale.

Déjà arrivée bien éméchée à l’intérieur du cockpit, la jeune femme aurait continué à boire dans l’avion. Puis, encore plus imbibée, elle s’est alors totalement désinhibée et a entamé un lapdance sur son voisin tout en montrant ses seins à des passagers médusés. Pour ceux qui l’ignorent, le lap dance, ou danse-contact au Canada, est une forme particulière de danse érotique offerte (mais surtout payante – ndlr) dans certains dans certains clubs où une personne est assise… et une autre danse sur elle le temps d’une chanson.

Elle refuse de mettre sa ceinture à atterrissage

Un des passagers a expliqué au Sun ce qui s’est passé. « Nous sommes montés dans l’avion. Ses amis étaient tous assis à l’arrière mais elle était installée à l’avant avec des gars qui lui donnaient à boire », précise-t-il.

Sans doute pour les récompenser de cet excès d’attentions alcoolisées à son égard, « Elle s’est mise alors à danser sur eux et a montré ses seins. Elle faisait n’importe quoi et marchait dans les allées pendant que nous volions ». Il a ensuite expliqué le moment qui a fait basculer la situation. « Quand nous allions atterrir, on a dû attacher nos ceintures de sécurité. Elle ne l’a pas fait. »

Mieux encore, la femme s’est mise à taper sur la tête des autres passagers. Un homme s’est alors énervé et a déclenché une bagarre à l’intérieur du vol (voir vidéo ci dessous). Lorsque les esprits se sont calmés, et que l’avion ait finalement atterri, la police espagnole est venue arrêter la jeune femme.

La low-cost s’est quand même fendue d’un (bref) communiqué sur cet événement : « EasyJet peut vous confirmer qu’un groupe de passagers a été escortés hors du vol Ezy2095 de Luton à Ibiza par la police en raison de son comportement perturbateur ». C’est un peu  court, non ? Welcome on board !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY