ITB veut imposer une charte des droits de l’homme pour les exposants … mission impossible?

ITB se veut être un salon plus respectueux des droits de l’homme. Il faut bien reconnaitre que l’intervention du ministre de Malaisie, lors du dernier salon, a provoqué la stupeur ! Le pays était partenaire du salon ITB 2018 ! Cependant, certains craignent que la signature de la charte ne concerne que l’accueil des touristes….

Le ministre du tourisme de Malaisie avait suscité un certain malaise

Lors d’une conférence de presse, un média allemand avait demandé au ministre si la Malaisie accueillerait les homosexuels. Le ministre du Tourisme de Malaisie avait semé la consternation en Allemagne lorsqu’il aurait déclaré qu’il n’y avait pas de gays en Malaisie. Par ailleurs, Monsieur Mohamaddin avait évité la question de savoir si la Malaisie était une destination sûre pour les homosexuels et les juifs.

Le ministre donnait la position politique de son gouvernement

Un assistant du ministre du tourisme, qui a voulu rester anonyme, avait déclaré: « Les touristes qui arrivent en Malaisie comme tout autre pays sont les bienvenus, indépendamment de leur croyance, de leur sexualité, de leur religion ou de leur couleur. » Il faut savoir que la réponse du ministre correspond à la position du gouvernement du parti « Pakatan Harapan » de ne pas reconnaître la culture LGBT.

Enfin, en septembre dernier, le Premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, a déclaré que son pays ne pouvait pas accepter le mariage de même sexe ni les droits des LGBT. On se souvient également que la Malaisie avait refusé de laisser entrer des athlètes israéliens dans le pays au début de 2018. La même année, une peine de torture a été infligée à deux femmes lesbiennes. Elles ont reçu six coups de canne devant 100 spectateurs.

En attendant TUI lance une offre avec Malaysia Airlines

TUI veut développer la Malaisie comme marché source avec Malaysia Airlines. Le groupe allemand a lancé la plateforme « MH Holidays « avec Malaysia Airlines.

L’offre de 5.000 hôtels dans 50 destinations vise à générer de nouveaux clients. Le choix de TUI nous montre que faire respecter un code de conduite sera bien difficile.

ITB veut mettre en place une charte dès 2022

Selon, le grand organisateur allemand, tous les candidats des pays partenaires devront signer un code de conduite. Cela a été confirmé par un discours du sénateur berlinois des affaires économiques Ramona Popp devant plusieurs médias. Le texte sera dévoilé dans quelques mois.

Pas de discrimination pour les voyageurs…

Les pays partenaires potentiels de la foire touristique devraient alors s’assurer que les voyageurs ne soient pas victimes de discrimination sur leur destination, que ce soit en raison de leur sexe, de leur religion, de leur orientation sexuelle ou de leur origine, a déclaré la porte-parole d’ITB.

« En outre, Messe Berlin aurait demandé une stratégie détaillée sur la manière de mettre en œuvre les mesures anti-discrimination correspondantes dans les pays respectifs »

Oman, futur partenaire d’ITB à Berlin…

Pour les années 2020 et 2021, les nouvelles règles ne seront pas encore en vigueur. Oman devrait être partenaire du prochain salon.

Pourtant, ce pays criminalise l’homosexualité. De nombreux commentateurs se félicitent de la décision de Messe Berlin, quelle que soit la date de mise en place.

Cependant, des commentaires demandent également s’il est suffisant que seuls les voyageurs et non les habitants du pays doivent être protégés contre la discrimination. La raison de ce manque de conviction est probablement claire: si le texte incluait une garantie générale de non-discrimination, la liste des partenaires potentiels serait certainement très courte.

On attend de voir !

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY