Israël ouvre ses frontières touristiques en mai

Passage de la frontière entre la Jordanie et Israël © Hervé Ducruet

La date d’ouverture a été fixée: à partir du 23 mai 2021, Israël autorisera à nouveau les voyageurs internationaux à entrer dans le pays après plus d’un an. La ministre du Tourisme, Orit Farkash-Hacohen, et le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, se sont mis d’accord sur un cadre permettant d’ouvrir le pays aux groupes de touristes étrangers vaccinés. La reprise du tourisme international se fera en deux phases.

Dans la première phase, les groupes seront autorisés à entrer selon des directives qui doivent encore être publiées par les ministères. Les accords entre les deux ministères ont été précédés par les travaux d’une task force impliquant des experts tels que la responsable du département de la santé publique Sharon Alroey-Price et le commissaire du COVID Nachman Ash, ainsi que des experts du ministère du tourisme.

© Dana Friedlander, Israel Tourist Authority

Selon le projet, un nombre limité de groupes vaccinés sera autorisé à passer des vacances en Israël à partir du 23 mai. Ce nombre sera augmenté en tenant compte de la situation sanitaire et de l’avancement du programme.

Tous les visiteurs devront se soumettre à un test PCR avant de prendre l’avion pour Israël, et à un test sérologique sur place pour prouver leur vaccination à leur arrivée à l’aéroport Ben-Gourion.

Mur occidental ou Mur des Lamentations à Jérusalem ©Hervé Ducruet

Dans une deuxième phase, les touristes individuels sont également autorisés à entrer en Israël. Ici aussi, les conditions pertinentes d’un test PCR négatif avant l’arrivée et d’un examen sérologique à l’arrivée s’appliquent.

Entre-temps, les discussions se poursuivent avec différents pays pour parvenir à des accords sur la reconnaissance mutuelle des certificats de vaccination, de sorte qu’un test sanguin ne sera plus nécessaire à l’avenir. Un projet détaillé à ce sujet sera publié dans les prochains jours.

(TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY