En réponse aux attaques l’accusant d’avoir gonflé ses prix après le passage d’Irma, Air France a annoncé la mise en place d’une tarification spéciale depuis les zones dévastées.

Depuis quelques jours, la compagnie française était montrée du doigt pour avoir profité de la situation alors que des milliers d’habitants et de touristes cherchaient à fuir la région. Une pétition en ligne réclamant des « billets à prix honnête » lancée ce weekend avait d’ailleurs recueilli plus de 70.000 signatures ce lundi.

Pour couper court à la polémique naissante sur les réseaux sociaux, Air France a annoncé ce même jour que « des mesures commerciales permettant le report de voyage sans frais ou l’émission d’un avoir pour les vols de et vers la région ont été mis en place. Par ailleurs, un tarif spécial en aller simple de Point-à-Pitre vers la métropole à partir de 264€ TTC en direct et 296€ TTC via Cayenne est proposé à nos clients. »

Air France précise également que « Tous les vols au départ et à l’arrivée de Saint-Martin (SXM) sont annulés jusqu’à la remise en service de l’aérogare et de la tour de contrôle. Nos avions ne sont pas autorisés à s’y poser « à vue » comme c’est le cas pour les avions militaires. Dès que les évacuations seront possibles au départ de Saint-Martin (SXM), Air France mettra en place des solutions de rapatriement. »

La compagnie étudie actuellement « toutes les possibilités d’augmenter nos capacités au départ de Pointe-à-Pitre. » Par ailleurs, Air France Cargo collabore avec le Ministère de l’Intérieur afin de contribuer à l’envoi de matériel dans la région. Enfin, la compagnie suit l’évolution de la situation et notamment l’évolution des cyclones José (Antilles Françaises) et Katia (Golfe du Mexique).

Air France semble avoir bien géré (enfin, récupéré) cette crise, et apporté la bonne réponse…Trop tard ? L’avenir le dira. Mais il aura fallu qu’Internet s’en mêle pour que la compagnie réagisse.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY