Iran, quand on préfère acheter des avions américains

Depuis l’arrivée du président Donald Trump, nous avons pu assister à un revirement stratégique vis-à-vis de certains pays. L’Iran fait partie des pays où le nouveau président américain prône une attitude plus ferme. En attendant, les entreprises n’hésitent pas à faire des affaires…

Une compagnie aérienne iranienne préfère Boeing

Aseman Airlines a signé un accord final pour acheter 30 Boeing (737 MAX). Aseman et Boeing avaient signé un accord de principe en Avril. L’agence de presse officielle d’Iran précise que l’accord final a été signé à Téhéran. La vente doit être validée par l’Office américain pour le contrôle des avoirs étrangers, qui dépend du Trésor américain.

Aseman Airlines est la 3ème plus grande compagnie aérienne en Iran

Cette compagnie aérienne appartient au fonds de retraite des fonctionnaires iraniens. Cependant, il semble que la compagnie aérienne soit gérée comme une entreprise privée. La compagnie possède environ 30 appareils dont de nombreux airbus mais dont l’âge moyen est supérieure à 20 ans.

A300B4-600_iran_airUne première pour Boeing depuis l’arrivée de Trump

Depuis que le président Donald Trump a pris ses fonctions et malgré sa position plutôt hostile envers ce pays, c’est la première commande passée par une compagnie iranienne avec Boeing.

La compagnie aurait obtenu des facilités de financement à hauteur de 95% du montant total !

Iran Air avait déjà passé une autre commande importante

Boeing a déjà accepté de vendre 80 avions à Iran Air depuis la levée de la plupart des sanctions concernant l’abandon des activités de développement du nucléaire en Iran. Trump semble s’opposer au pacte de sanctions, mais n’a pas encore fait de déclaration claire sur ce sujet très sensible. Affaire à suivre !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY