Interview de Nabil Bziouech, directeur de l’ONTT (Office National Tunisien de Tourisme)

Nabil Bziouech, directeur de l’ONTT (Office National Tunisien de Tourisme), était présent lors du Salon des Vacances de Bruxelles 2020. PAGtour en a profité pour l’interviewer.

 Nabil Bziouech : « Le tourisme est un secteur très important pour l’économie de notre pays. Avec plus de 14% du PIB, il occupe plus de 500.000 personnes et nourrit environ deux millions de personnes, soit un quart de la population. Après les problèmes et les attentats de 2015 et la crise qui s’en est suivie, petit à petit, les touristes reviennent et l’année dernière a vu presque 9,5 millions de touristes nous visiter. Pour 2020, nous attendons les 10 millions voire davantage… Notre stratégie pour 2020 est basée sur une augmentation de la qualité (services, hôtels, etc.) avec un classement sur des critères internationaux des hôtels (à venir pour 2021) ainsi qu’un nouveau label de qualité que nous mettons petit à petit en place (hôtels, chambres d’hôtes, réceptifs, agences, restaurants touristiques…). Nous tablons notamment sur l’accueil d’un million de touristes français et sur cent mille Belges (même si nous avons déjà eu 160.000 Belges en 2010…). Nous attirons également de nouveaux marchés : Russie, Tchéquie, Pologne… Là où ça bloque un peu, c’est au niveau de l’aérien. Nous tendons pour un « open sky » avec l’arrivée de nouvelles compagnies en plus de celles qui opèrent déjà. Pour certaines, nous attendons le feu vert des institutions de l’UE, ce qui devrait ouvrir notre horizon aérien. Nous voudrions également prolonger notre saison touristique, laquelle est plutôt estivale, notamment grâce au balnéaire d’une durée de 4 mois. Nous voudrions développer également la diversité des activités et des sites à découvrir en allongeant la saison touristique. Car la Tunisie en hiver peut offrir également de nombreuses activités comme la thalasso, le Sahara du côté de Tozeur (ndlr : le festival de Douz en décembre), les ruines romaines du nord-ouest, le culturel, etc. Bref, autant de nouveaux atouts qui peuvent meubler toute la période hivernale… »
Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY