InterGsa, l’efficacité dans la discrétion, ou comment devenir incontournable

Pour celles ou ceux qui l’ignorent encore InterGsa, au travers de son Directeur Général Eric Gédéon et son équipe, représente aujourd’hui jusqu’à 6 compagnies aériennes en Belgique, aux Pays Bas et en France, dont BOA Bolivia Aviacion, Wamos Air, Star Peru, Estelar – Latino America, et d’autres.

Mais c’est surtout la dernière compagnie aérienne tombée dans l’escarcelle d’InterGsa qui fera mouche.

IndiGo : compagnie indienne low-cost qui existe depuis 2006, et qui en novembre 2019 détient 247 appareils en service, principalement des A320, mais avec 730 exemplaires du A320neo en commande. Excusez du peu. Certaines commandes sont réparties entre A321neo et A321XLR.

Depuis octobre 2019, IndiGo exploite plus de 1.400 vols quotidiens vers 73 destinations, dont 54 en Inde et 19 à l’étranger. Ho Chi Minh-ville, Hanoi, Dubaï, Abu Dhabi, Phuket, Bangkok, Colombo, Singapour, Ryad, Doha, Muscat, Katmandou, Masculin (Maldives), Hong Kong, Chengdu, Guangzhou font partie de leurs destinations internationales.

Et quid l’Europe ? Londres serait en première place, mais il est encore trop tôt pour retenter l’aventure où d’autres ont échoués. Sagesse indienne. Par contre l’on parle déjà de Tbilissi, en Georgie. Porte d’entrée intéressante vers le reste de l’Europe.

Et donc pour InterGsa c’est une opportunité unique, mais surtout une reconnaissance de leur savoir-faire dans la représentation aérienne.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY