Interdiction de voyager: quid des assurances?

L’interdiction des voyages « à des fins récréatives ou touristiques » n’est pas sans conséquence pour ceux qui ont souscrit une assurance annulation ou assistance. Notre confrère Trends/Tendances a fait le point.

Une assurance annulation vous indemnise si votre voyage ne peut avoir lieu ou si vous devez rentrer plus tôt, en cas de force majeure. Mais les « risques de masse », comme les pandémies, ne sont généralement pas couverts, car ils touchent énormément de personnes à la fois, et sont donc difficiles à assurer.

Vous souhaitez annuler un voyage prévu parce que votre destination fait partie de destinations déconseillées par le SPF Affaires étrangères ? Dans ce cas, votre assurance annulation ne pourra peut-être pas intervenir non plus. Les conditions diffèrent selon les assureurs. Il peut également exister des différences entre les contrats en cours et les nouveaux contrats provenant d’un même assureur.

Il faut que les raisons soient « normales »

« Notre assurance annulation intervient pour les raisons d’annulation ‘normales’, même lorsque le voyage est fortement déconseillé par les autorités », explique Danny Smagghe (Touring).

Si vous avez réservé un voyage à forfait auprès d’un opérateur, celui-ci vous proposera généralement une solution ou une compensation. Cela peut prendre la forme d’une nouvelle réservation, d’un report de votre voyage ou d’un remboursement. D’où l’intérêt, une fois de plus, de confier l’organisation de votre voyage à un professionnel.

Et si vous avez contracté le coronavirus juste avant votre départ ? Dans ce cas, vous pouvez faire intervenir votre assurance annulation pour cause de malade, et vous pouvez alors compter sur une compensation financière.

Vous n’êtes pas contaminé, mais c’est le cas d’un ou plusieurs membres de votre famille (participant au voyage) ? Votre assurance pourrait vous couvrir en cas de non-départ, en fonction de votre contrat.

Votre assurance assistance voyage

Une assurance voyage ou une assurance assistance vous protège vous et votre famille contre différents risques. Vous êtes parti et vous êtes tombé malade sur place ? Votre assureur vous remboursera alors vos frais médicaux, dans une certaine mesure.

Tant que le voyage n’est pas interdit par le gouvernement belge ou étranger, vous êtes couvert si vous tombez malade du coronavirus. Bien entendu, les autres problèmes médicaux sont également couverts par l’assurance voyage.

N’oubliez pas que les assurances assistance voyage n’interviennent souvent plus dans les frais médicaux engendrés à l’étranger si le voyage était déconseillé avant votre départ. Vous avez décidé de partir malgré l’interdiction émise par le gouvernement concernant les voyages non essentiels ? Alors, ne comptez pas sur une couverture de votre assurance.

S’il est démontrable que vous étiez déjà malade au moment du départ, vous ne pourrez généralement pas compter sur une compensation financière.

Si votre déplacement est un voyage d’affaires essentiel, vous bénéficierez bien sûr de la couverture complète de votre assurance assistance voyage, y compris pour les frais liés à la Covid-19.

Enfin, en cas d’accident et d’hospitalisation à l’étranger où vous vous êtes rendus malgré les recommandations du gouvernement ou l’interdiction de voyager, votre assurance auto, votre assurance familiale et votre assurance hospitalisation restent d’application.

***

Dans tous les cas de figure, il sera bon d’examiner à la loupe les « petits caractères » de votre contrat d’assurance et d’assistance, et de comparer sérieusement les offres des uns et des autres. Et de toute manière, en cas de problème, de contacter votre agence de voyages.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY