« Interdiction de parler politique à bord »

Le 11 novembre dernier, le pilote du vol United Airlines reliant San Francisco à Puerto Vallarta a interdit de discuter politique à bord après qu’une violente dispute entre deux passagers ait dégénéré. Objet de la discorde, l’élection de Donald Trump !

Selon le Washington Post qui a révélé l’information, un homme blanc et une femme noire discutaient avec passion de l’élection du 45e président américain quand la conversation a dérapé et que l’homme a commencé à insulter avec des propos racistes la femme… qui s’est mise à pleurer.

Dans un message, le pilote de l’appareil a mis fin au débat en annonçant au micro qu’il serait interdit aux passagers de parler de politique pendant toute la durée du vol. « Je comprends que chacun ait ses opinions, pas de problème. Si vous le (Donald Trump) soutenez c’est très bien. Si vous ne le soutenez pas, je comprends. Cependant on doit tous aller à Puerto Vallarta pour prendre du bon temps ». peut-on ainsi entendre dans une vidéo postée sur YouTube,

Et avant le silence politique réclamé, le pilote a conclu : « si quelqu’un (…) veut fulminer ou délirer, il y a un autre vol demain ». Une petite phrase qui a fait son effet et même provoqué des applaudissements.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY