Inondations meurtrières en Thaïlande

Le sud de la Thaïlande est désormais inaccessible par voie terrestre après l’effondrement de deux ponts au sud de Bangkok suites aux pluies diluviennes qui ont fait 30 morts en huit jours.

Quant à la circulation ferroviaire, elle est également coupée dans cette région où des rails ont été arrachés par les flots. C’est le deuxième épisode d’inondations en quelques semaines dans le Sud, région la plus touristique du pays.

En décembre, déjà plus de 35 personnes avaient péri. Au total, 12 provinces du Sud sont touchées, plus de 1,1 million de personnes affectées et plus de 360.000 maisons sous les eaux.

Annulations à Kho Samui et Kho Phangan

Ces précipitations, les plus importantes depuis 30 ans d’après le chef de la junte, touchent des régions très fréquentées par les étrangers notamment en cette période de haute saison touristique qui bénéficie d’un climat habituellement clément. 

En conséquence, des annulations de séjour ont été enregistrées, notamment dans les îles très touristiques de Kho Samui et Kho Phangan. Le Sud du pays est très dépendant du tourisme. L‘an dernier, ce sont plus de 30 millions de personnes qui se sont rendus en Thaïlande.

La diplomatie belge toujours aussi réactive…

Dans une dernière minute du Quai d’Orsay publiée ce mardi, la diplomatie française explique qu’en « raison des fortes pluies qui s’abattent sur le Sud de la Thaïlande, des inondations sont effectives dans les provinces de Phattalung, Narathiwat, Songkhla, Pattani, Trang, Surat Thani, Nakhon Si Thammarat, Chumphon, Ranong, Krabi et Prachuap Khiri Khan.Cette situation est évolutive et pourrait amener un déplacement des pluies vers la mer d’Andaman, les provinces de Phuket, Phangnga et Petchaburi.»

Pour la Belgique, la dernière mise à jour remonte au 21 octobre 2016. Elle annonçait que « Suite à l’annonce du décès de sa Majesté le Roi Bhumibol ce 13 octobre 2016, les autorités locales ont décrété un deuil national. Il convient de respecter ce deuil et de suivre les consignes des autorités en la matière.»

L’Ambassade conseille aux ressortissants belges de se tenir informés en consultant les médias locaux, les agences de voyages, les compagnies aériennes ou le ministère thaïlandais du tourisme. Ils auront sans doute plus d’infos!

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY