Info UPAV

Au sommaire : Formation assurances au BTExpo, Wamos-Neckermann, TUI – nouvelles conditions générales, vols low-cost combinés : attention danger, cas concret, changement de n° de téléphone, agenda…


FORMATION ASSURANCES AU BTExpo

Notre formation assurances au BTExpo a été un véritable succès et ce, en grande partie grâce à votre participation très active. La formation se déroulait en 2 parties:

– Quiz – Mon assurance RC intervient-elle ou pas dans les cas suivants?

Nous vous avons proposé un quiz que nous avions préparé avec des cas concrets. Mr. Lieven Depaepe de chez Amlin était présent pour nous expliquer chaque cas rencontré.

Le quiz est disponible dans votre espace membre. N’hésitez pas à le proposer aux autres membres de votre agence qui n’ont pas pu être présents à notre formation. Prenez le temps de le remplir car les questions ne sont pas si évidentes au vu des réponses obtenues lors de la formation.

– Exigences FSMA pour l’intermédiaire d’assurance à titre accessoire

En deuxième partie, nous recevions Mr Tim Gieles, représentant de la FSMA qui nous a expliqué les changements à prévoir pour décembre 2020. La conclusion s’est vite imposée que tous les agents de voyages devront demander l’accès à la vente d’assurance à titre accessoire en s’inscrivant à la FSMA. En effet, au moins un des 3 critères sont généralement remplis par l’agence; à savoir, la distribution d’un produit d’assurance voyage, la durée de couverture supérieure à 3 mois ou la limite supérieur à 200€ par personne.

Pour savoir si vous êtes malgré tout exempté de vous inscrire auprès de la FSMA, vous pouvez vous référer au schéma se trouvant dans votre espace membre : êtes-vous un intermédiaire d’assurance à titre accessoire exempté?

Les modalités d’inscription à la FSMA sont reprises dans la présentation pdf que vous trouvez dans votre espace membre. L’UPAV organisera prochainement des séances de formations et informations à ce sujet.

A partir de fin 2020, faites attention aux sanctions administratives et pénales si vous exercez des activités de distribution d’assurances sans être inscrit au registre.


WAMOS / NECKERMANN

Voici quelques informations non négligeables concernant la reprise de Neckermann Belgium par Wamos.

  • Wamos a racheté le 18 octobre 2019 les 60 agences Neckermann Belgique avec un capital de 1 million d’euros. Or, comme l’avait déclaré l’ancienne direction de Thomas Cook, un « redémarrage » serait possible si un capital de départ de 5 millions d’euros était constitué. Nous restons donc prudents quant à cette reprise.
  • Wamos a reçu une autorisation ministérielle le 21 octobre pour ouvrir ses bureaux du fait des pressions exercées par les syndicats sur le ministre compétent.
  • En parallèle, Wamos est en pourparlers avec les deux acteurs principaux (Amlin et Fonds de Garantie) proposant une assurance insolvabilité et desquels ils n’ont pas encore reçu un avis positif. Ils ne sont dès lors aujourd’hui pas encore en ordre au niveau légal, l’assurance insolvabilité ne leur ayant pas encore été accordée. Nous insistons donc fortement auprès de nos partenaires TO qui désirent vendre leurs produits à travers les agences Wamos, de le faire uniquement en direct billing. Il en va de leur protection ainsi que de celle des consommateurs.

L’UPAV et la VVR suivent ce dossier de près car le risque pour le client / consommateur et l’image du secteur est réel.


TUI – NOUVELLES CONDITIONS GÉNÉRALES

Les nouvelles conditions générales de TUI font parler d’elles.

Avant la situation avec Thomas Cook/Neckermann, l’UPAV et la VVR avaient eu une discussion avec la direction de TUI. Nous avions déjà évoqué certaines clauses douteuses faisant partie de leurs conditions générales compte tenu de la position dominante de TUI sur le marché. Depuis l’affaire Thomas Cook/Neckermann, la situation a évolué : TUI est en situation de monopole « de facto ». Cela aura-t-il un impact sur la manière dont ils se comporteront sur le marché ?

Une analyse approfondie de leurs conditions générales soulève quelques questions additionnelles : sont-elles en ligne avec la nouvelle réglementation B2B et règles de concurrence ? Au niveau du RGPD, certaines clauses doivent également être remises en question. TUI ne peut bien entendu utiliser les données du client que dans le cadre du dossier et donc du trajet concerné, et non à d’autres fins. S’il le souhaite, le client doit l’accepter explicitement.

En consultation avec nos conseillers, nous nous penchons à nouveau sur leurs conditions générales et une fois qu’ils auront émis leurs avis, nous consulterons les parties concernées pour adapter celles-ci au besoin.

Notez également que dans 2 saisons, TUI veut imposer un volume d’affaire de 250 000€ sur base annuelle, alors que, selon nos conseillers, ils ne seraient plus autorisés à le faire en raison de leur position supposée de monopole. De plus, les taux de commission de certains produits ont été ajustés, de sorte qu’une bonne analyse de votre gamme de produits sera essentielle dans le cadre d’un chiffre d’affaires rentable.

Conseil à nos membres : Outre cette approche juridique concernant notre partenaire TUI, il y a bien sûr l’aspect commercial. En tant qu’entrepreneur, il est important que vous examiniez minutieusement les conditions générales de vos partenaires et que vous décidiez vous-même de la façon dont vous souhaitez procéder. Pour pouvoir travailler de manière rentable, vous devez toujours vous efforcer d’obtenir une commission minimale de 10%. La situation récente avec Thomas Cook démontre une nouvelle fois l’importance d’un portefeuille équilibré et cet aspect mérite l’attention nécessaire de votre part en tant qu’entrepreneur.


VOLS LOW COST COMBINÉS – ATTENTION DANGER

David Specher, avocat spécialisé en aviation et conseiller à l’UPAV, nous livre ses conseils au travers d’un article paru chez TourMaG: Vols low cost combinés : attention aux pièges juridiques pour les passagers.

Lors de la réservation de vols low cost combinés, comment éviter de tomber dans le piège d’un vide juridique ? Afin d’assurer une assistance et une compensation optimale aux passagers en cas de problème, assurez-vous que votre passager est en possession d’un seul et même billet sur un seul et unique PNR de réservation…

…car comme le souligne l’article : « C’est au professionnel du voyage de bien s’informer et de répercuter cette information à ses clients. »


CAS CONCRET

Une agence réserve un vol unique pour ses clients. Les clients paient par carte de crédit. Quelques jours plus tard, la compagnie aérienne fait faillite. Les clients décident de faire opposition au paiement auprès de leur émetteur de carte de crédit. L’agence a donc perdu son argent. Le client est-il dans ses droits? Comment doit réagir l’agence? La réponse de notre avocat spécialisé sur notre espace membre.


CHANGEMENT NUMÉROS DE TÉLÉPHONE

Nos numéros de téléphone à l’UPAV et à la BTA ont été modifiés. Nos anciennes lignes sont déviées mais seulement temporairement. Veillez donc à bien prendre note de nos nouveaux numéros.

Anne-Sophie Snyers (UPAV et BTA) : 010/65.46.31.

Johanna (UPAV) : 010/65.46.30.

Marianne (BTA) : 010/65.40.78


AGENDA

Jeudi 14 novembre 2019- Bruxelles – Congrès Tourisme Durable – Travel360° organise cet événement en collaboration étroite avec Joker – Viavia.

Vendredi 15 novembre 2019 – Hilton Antwerp Old Town : Travel Magazine Awards: 22ème édition du TM Travel Awards.

Mardi 26 novembre 2019 –  Province du Hainaut : Les rencontres de l’UPAV: lunch-rencontre avec les agences de voyages de la province du Hainaut. De 12h30 à 15h. Nous enverrons un mail aux responsables des agences pour les y inviter.

Mardi 17 décembre: Lunch rencontre UPAV: Bruxelles et Brabant Flamand

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY