Inde, Bangladesh, Pakistan : une année 2020 tourisme horribilis

L’Inde connaît actuellement des pics d’infections. Aux dernières nouvelles, le gigantesque pays comptait plus d’un million de personnes infectées par le Covid-19. Au Bangladesh on comptait officiellement plus de 23 000 cas confirmés et 328 décès confirmés. Le pays attend de l’aide internationale. Une autre catastrophe s’est abattue sur les deux pays. Quant au Pakistan, c’est le secteur aéronautique qui est endeuillé.

Un cyclone au Bangladesh et en Inde

Le cyclone Amphan était prévu, mais même avec des prévisions fiables depuis le 16 mai dernier, l’impact a été catastrophique. La grande ville de l’est de l’Inde, Kolkata (anciennement Calcutta) a été dévastée par le puissant cyclone qui aurait tué au moins 84 personnes en Inde et au Bangladesh.

Des milliers d’arbres ont été déracinés par la force du vent, les lignes électriques et téléphoniques ont été abattues. Beaucoup de routes de Kolkata sont inondées, laissant 14 millions de personnes sans électricité.
Le cyclone a touché terre mercredi 20 Mai, fouettant les zones côtières avec des vents et des pluies féroces. La tempête s’est affaiblie aux portes du Bhoutan.

Un avion de PIA s’écrase …

Aucun survivant sur le vol de Pakistan International Airlines (PIA) transportant 107 personnes qui s’est écrasé, vendredi 22 Mai, près de Karachi.

Selon le maire de Karachi, Wasim Akhtar, aucune des 107 personnes à bord n’a survécu. L’avion arrivait en provenance de la de Lahore.

Selon des témoins, l’Airbus A320 a semblé tenter d’atterrir deux ou trois fois avant de s’écraser dans une zone résidentielle près de l’aéroport international. La zone résidentielle en bordure de l’aéroport connue sous le nom de « Model Colony » est une zone pauvre et fortement congestionnée.

L’Airbus A320 avait bénéficié récemment des travaux de maintenance

Les documents de navigabilité ont montré que l’avion avait reçu un contrôle gouvernemental pour la dernière fois le 1er novembre 2019.

L’ingénieur en chef de PIA a signé un certificat distinct le 28 avril indiquant que tous les travaux de maintenance avaient été effectués sur l’avion et que « l’avion est entièrement en état de navigabilité et répond à toutes les normes de sécurité ».

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY