Récemment, des complexes hôteliers tout compris du Mexique ont été dans le collimateur, en raison d’incidents impliquant de l’alcool – présumé de mauvaise qualité ou drogué – servi aux clients.

Dans une communication à ses membre, la présidente de l’ACTA, Wendy Paradis, encourage ces derniers à faire tout leur possible pour s’assurer que des informations précises soient fournies aux clients, y compris les risques connus pour la santé, pour leur permettre de faire leurs choix de façon éclairée.

Mme Paradis conseille aussi à ses membres de référer leurs clients aux avis de voyage du gouvernement canadien et aux professionnels de la médecine du voyage, si cela est pertinent.

LE MEXIQUE SURVEILLE DE PRÈS

En ce qui concerne la situation actuelle, le Conseil de promotion touristique du Mexique a émis un communiqué dans lequel il déclare prendre très au sérieux tout incident impliquant des visiteurs. Du même souffle, le CPTM offre ses sympathies aux personnes touchées.

« Nous surveillons cette situation et nous avons été en contact avec la destination et les hôtels, affirme l’organisation. Nous pouvons confirmer que les directives et les processus, liés à l’approvisionnement en alcool, la manutention et le service aux clients, sont des plus stricts, dans le but d’assurer la qualité et le contrôle par les hôtels et l’industrie. »

« Des incidents comme celui-ci sont extrêmement rares parmi les 35 millions de touristes internationaux qui visitent le Mexique chaque année, et l’ensemble de l’industrie touristique mexicaine continuera à travailler sans relâche pour assurer la sécurité et la satisfaction de tous les visiteurs », conclut le CPTM.

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY