« Il ne faut pas aller trop vite !»

L’Union européenne a l’ambition de vacciner près de 3/4 de sa population d’ici l’été. Alors que certains pays souhaitent la mise en place rapide d’un « passeport vaccinal » pour voyager dans les frontières de l’UE, Charles Michel, Président du Conseil européen, juge que ce débat est… « prématuré».

Invité ce dimanche dans l’émission « Grand Rendez-vous » sur Europe1, il s’est exprimé sur toutes les mesures à mettre en place par l’UE pour stopper la 3e vague et ses virus variants.

Pour le moment, l’objectif que se fixent les 27 dirigeants de l’UE est d’avoir vacciné 70% de la population d’ici à l’été. C’est pas gagné car tous les pays de l’UE ne seront pas logés à la même enseigne… Charles Michel a aussi évoqué la question d’un éventuel « passeport vaccinal ». Toutefois, le président du Conseil européen juge cette discussion… «prématurée»!

Accueil Pass-trousseau.fr

Sésame ou pas Sésame ?

« Pour l’instant, il faut d’abord travailler sur un certificat de vaccination qui soit reconnu à l’échelle européenne, voire mondiale », explique-t-il. Waooooo ! Quant à savoir s’il sera le Sésame (ou non) pour voyager, il est trop tôt pour en décider, a-t-il déclaré… Les professionnels du tourisme apprécieront !

Pour lui, la priorité est d’élaborer conjointement ces certificats, avec la date de vaccination du patient, le type d’injection reçue, le type d’aiguille, le sourire de l’infirmière, la température de la pièce et la météo à l’extérieur tant qu’on y est !

« Il ne faut pas aller trop vite », rétorque Charles Michel. En résumé, à ce jour, les pays européens se focalisent sur la mise en place de normes communes… Prenez votre temps donc… On va mourir en bonne santé !

Mais, entre temps, l’idée d’un passeport sanitaire fait son chemin…

Ce Sésame pour voyager est notamment soutenu par la Grèce et l’Italie, lesquelles misent sur lui pour sauver leurs industries touristiques à l’aube de la saison estivale… Problème, il serait aussi inégalitaire, notamment au nom de l’égalité des peuples européens du même droit à voyager… Oui, vous avez bien lu… Savourez plutôt !

« Si on atteint notre objectif, cela voudra aussi dire que 30% des adultes européens ne seront pas vaccinés cet été. Est-ce juste de faire du certificat un privilège pour les uns et d’interdire aux autres de voyager ? », s’interroge Charles Michel. C’est beau la démocratie, et c’est ce qu’on a de trouvé de mieux… Mais ça coûte cher !



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY