©Finnair

Nous avons vécu une période de croissance incroyable pendant les 15 dernières années des compagnies aériennes du Golfe. Aujourd’hui, il faut également compter avec les compagnies du nord qui ne sont pas moins actives.

L’expansion de Finnair est surprenante

La stratégie de croissance de Finnair battra son plein pendant la saison hivernale avec 20 destinations intercontinentales, plus de 100 destinations en Europe et une augmentation significative de la capacité des destinations en Laponie.

Finnair ouvre de nouvelles liaisons

La Havane vue du 26e étage de l’hotel Habana Libre ©Hervé Ducruet

Finnair ouvre de nouveaux axes vers Goa, le 1er novembre. Puis, ce sera au tour de Puerto Vallarta, au Mexique, le 5 novembre. Enfin, il y aura Puerto Plata, en République dominicaine, le 30 novembre et vers La Havane, le 1er décembre.

Finnair est une des compagnies spécialistes de l’Asie

La compagnie finlandaise dessert Bangkok, Tokyo, Osaka, Nagoya, Hong Kong, Séoul, Pékin, Shanghai, Singapour, Delhi. En peu de temps Finnair a réussi à détenir une part de marché sur l’Asie assez importante. Grâce à son réseau européen, elle achemine les passagers vers Helsinki sont hub. L’arrivée des Airbus A350 n’est pas étrangère à cette expansion aussi rapide.

Finnair développe la Laponie

La Laponie est une vraie destination touristique. Finnair l’a bien compris et étend donc ses capacités au départ de plusieurs aéroports. C’est aussi une bonne façon d’apporter une image nouvelle pour ceux qui habitent dans des pays lointains.

À la mi-décembre, Finnair commencera à proposer de nouveaux vols directs vers les aéroports de Laponie depuis Londres Gatwick, Paris et Zurich. Finnair augmente également sa capacité de l’aéroport d’Helsinki à plusieurs aéroports de Laponie pour toute la saison hivernale et offre un total de 430 000 places à cinq aéroports de Laponie durant la saison hivernale.

L’aéroport d’Helsinki se frotte les mains

L’objectif de l’aéroport est de pouvoir accueillir 30 millions de passagers. L’aéroport dispose d’un total de 103 000 mètres carrés. D’ici 2020, elle va plus que doubler. Le nombre de pont va être doublé en passant de 8 à 16.La capacité de traitement des bagages augmentera de 50%.

Pour les ronchons comme votre serviteur

Ayant eu l’occasion d’effectuer plusieurs long-courriers avec Finnair, on va se permettre quelques critiques : 1) Finnair reste assez indifférente aux règles européennes en termes de pénalités en cas de retard. 2) les passagers en classe économique en Europe sont traités somme sur une low-cost. 3) les repas servis en classe affaire sont parfois incompréhensibles, voir immangeables. 4) le siège de la cabine affaire n’est pas le mieux réussi et le plus confortable. Il parait que Finnair devrait revoir cette question.

Il reste que souvent les prix de la classe affaire en long-courrier sont souvent attractifs.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY