« Ici nous ne voulons plus de croisières à touristes »

Le gouvernement des Seychelles veut prévenir les risques d’une nouvelle épidémie de Covid-19 dans l’archipel, il a donc décidé d’interdire l’arrivée des bateaux de croisière jusqu’en 2022. D’ici là, la destination ne sera accessible que par avion.

Les autorités seychelloises ont pris une décision radicale pour protéger le pays des nouvelles vagues de l’épidémie de Covid-19 qu’elles pensent pouvoir venir : les croisières sont purement et simplement interdites dans l’archipel jusqu’à la fin 2021. Selon les autorités locales, il s’agit d’une décision « conforme » aux recommandations de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Les analystes du tourisme considèrent que cette mesure est d’une part un coup porté à l’économie du pays, qui est l’une des plus dépendantes du tourisme, et d’autre part un frein à l’expansion rapide de l’industrie des croisières dans l’océan Indien.

Les environnementalistes, on le suppose, seront heureux. Les arrivées de navires de croisière aux Seychelles ont quadruplé entre 2017 et 2018, et d’autres augmentations sont prévues pour 2020.

« Les perspectives mondiales du secteur indiquent que l’industrie des croisières devra supporter une trajectoire de reprise très lente qui dépend en grande partie de la capacité à créer une image médiatique fiable et efficace« , a déclaré l’autorité portuaire des Seychelles (Seychelles Port Authority, SPA), qui est évidemment parmi celles qui souffriront directement du problème.

Parmi les compagnies maritimes touchées, on trouve toutes les grandes compagnies : MSC Cruceros, Ponant, Costa, Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises. 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY